La compagnie de soda israélienne SodaStream a commencé à marquer ses produits fabriqués en Cisjordanie, suite à la pression exercée par des activistes américains.

« A la demande des consommateurs et des partenaires de distribution, SodaStream a récemment commencé à inclure la localisation de la production sur les emballages américains », a déclaré Ioulia Ackerman, la porte-parole de la compagnie de boisson gazeuse au Times of Israel dans une réponse écrite.

Les étiquettes ont été changées et mentionnent « Fabriqué en Cisjodanie » à la suite de la plainte déposée il y a environ un an devant le Département de justice de l’Oregon, rapporte le Centre de média du Moyen Orient, une collaboration entre journalistes internationaux et palestiniens.

Les deux groupes qui préconisent de boycotter les produits fabriqués en Cisjordanie accusent SodaStream de violer la « Loi de la pratique du commerce équitable » en étiquetant ses produits comme « Fabriqué en Israël » alors que son usine principale de production est située à Mishor Adumim, une zone industrielle située à côté de l’implantation de cisjordanienne de Maale Adumim.

La Loi de la pratique du commerce équitable de l’Oregon est une loi de protection des consommateurs qui rend un produit illégal s’il donne une fausse information au consommateur.

La plainte a été déposée en mai dernier par la coalition du Boycott Soda Occupation (PDX) ! et du BDS de Mid-Valley de la Willamette River Valley de l’Oregon. Sodastream se prépare à quitter son quartier général de la Cisjordanie.

« C’est la première fois qu’un fabricant d’une implantation israélienne change ses étiquettes pour des produits vendus aux Etats-Unis », a déclaré Rod Such de la coalition PDX au centre de média.

« Beaucoup de gens de conscience refusent d’acheter des produits fabriqués dans une implantation illégale d’Israël sur une terre palestinienne occupée en Cisjordanie, mais dans le cas de SodaStream, ils ont été trompés par la fausse étiquette prétendant que les produits ont été fabriqués dans les frontières reconnues internationalement d’Israël. »

SodaStream est depuis longtemps sous le feu des critiques pour produire une ligne populaire de machines à eau gazeuse en Cisjordanie. En octobre, la compagnie a annoncé qu’elle fermerait son usine de Mishor Adumim pour la relocaliser à Lehavim, dans le sud d’Israël. Cela devrait être achevée vers la fin 2015.

« Nous avons toujours été fiers et transparents sur notre installation à Mishor (Adumim), continuait le message envoyé au Times of Israel, pourtant, nonobstant le débat politique, en raison de considérations purement économiques, nous poursuivrons la transition de cette installation vers notre site principal à Lehavim, en Israël, lors des prochains mois. »