“Son of Saul” récolte le Spirit Award du meilleur film étranger
Rechercher

“Son of Saul” récolte le Spirit Award du meilleur film étranger

Laszlo Nemes collecte les trophées pour son film hongrois relatant l'histoire d'un détenu forcé d’incinérer les autres prisonniers des camps nazis

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le réalisateur juif, né en Hongrie, László Nemes sur le plateau de "Son of Saul" aux côtés de Géza Röhrig. (Crédit : autorisation)
Le réalisateur juif, né en Hongrie, László Nemes sur le plateau de "Son of Saul" aux côtés de Géza Röhrig. (Crédit : autorisation)

« Son of Saul », un film hongrois sur l’Holocauste, a été choisi dimanche pour recevoir la récompense pour le meilleur film étranger au 31e festival du film indépendant Spirit Award.

Le film, qui a déjà récolté plusieurs récompenses internationales et devrait rentrer à la maison avec un oscar dimanche, raconte l’histoire d’un détenu juif de camp de concentration forcé d’aider à incinérer ses co-prisonniers.

Le producteur Gabor Rajna, le réalisateur Leszlo Nemes, l’acteur Geza Rohrig et le directeur de la photographie Matyas Erdely étaient présents pour recevoir le trophée pendant la cérémonie qui s’est déroulée sur une plage de Santa Monica.

« Cela signifie beaucoup pour nous que le langage du film – la grammaire du film – ne soit pas quelque chose qui ait cessé d’évoluer, et nous voulons l’explorer, a déclaré Nemes pendant son discours de remerciement. Je pense que c’est un encouragement. »

Le film, qui avait gagné le Golden Globe du meilleur film étranger le mois dernier, a gagné le Grand Prix du Festival de Cannes l’année dernière et est favori pour gagner le César du meileur film en langue étrangère, avait été en partie financé par la conférence des revendications matérielles juives contre l’Allemagne, qui dédommage les survivants de l’Holocauste et finance en général des films plus traditionnellement pédagogiques.

JTA a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...