Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a envoyé jeudi soir ses condoléances à la famille du journaliste américain assassiné, Steven Sotloff. Il a déclaré que le jeune journaliste a été tué par des membres du groupe extrémiste l’Etat islamique parce qu’il était vu comme un symbole de l’Occident.

« Je souhaite envoyer mes condoléances à la famille de Steven Sotloff qui a été brutalement assassiné par des tueurs de l’Etat islamique », a déclaré hier lors d’une cérémonie en hommage à la police.

« Steven a été tué parce qu’il était perçu par ces terroristes meurtriers comme un symbole de l’Occident, la même culture que l’islam extrémiste souhaite détruire », a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a ajouté que l’islam extrémiste voit l’Etat juif, les Etats-Unis et le monde libre comme « des partenaires dans la démocratie libérale, des valeurs qu’il souhaite voir disparaître du monde ».

Soltoff était juif et avait la double citoyenneté américano-israélienne.

Une grande partie du monde comprend maintenant, beaucoup mieux que par le passé, que « les menaces envers Israël sont les mêmes menaces » auxquelles font face d’autres pays, et « ceux qui n’étouffent pas ces menaces dans l’œuf les trouveront un jour chez eux », a déclaré Netanyahu.

« Nous combattons la même guerre », a déclaré le Premier ministre aux délégations internationales d’officiers du SWAT arrivés en Israël pour la cérémonie en l’honneur de l’unité d’élite de la police, Yamam, avant de remercier les officiers israéliens pour leur dévouement et leur service.

Sotloff, un journaliste chevronné qui a été décapité par l’organisation terroriste l’Etat islamique cette semaine dans une vidéo publiée en ligne, avait également la citoyenneté israélienne, comme cela a été révélé après sa mort.