L’armée israélienne pourrait envahir la bande de Gaza et renverser le gouvernement du Hamas si les tirs de roquette lancés sur Israël venaient à continuer, a prévenu le ministre du Renseignement Youval Steinitz, samedi 1 février.

Bien que les attaques de missiles aient diminué au cours des deux dernières années, Israël ne peut tolérer une reprise des tirs de roquettes sur son sol, souligne Steinitz, s’exprimant depuis Kfar Saba.

« Si les tirs de roquette continuent depuis Gaza, nous n’aurons pas d’autre choix que de nous rendre à l’intérieur [de Gaza] pour éliminer le Hamas et permettre à l’Autorité palestinienne de reprendre le contrôle sur la bande de Gaza », a déclaré Steinitz.

« Israël exerce de lourdes représailles à chaque tir de roquette et continuera de le faire, » a-t-il ajouté.

Les propos de Steinitz font suite aux récents incidents qui se sont déroulés vendredi. En effet, Eilat a été la cible de tirs de roquettes, de type « Grad ». Le système de défense  « Dôme de fer » a réussi à éliminé l’une des deux roquettes, tirées depuis la péninsule du Sinaï.

Ansar al-Bayt Maqdis, un groupe terroriste lié à Al-Qaïda et qui opère depuis le Sinaï et la bande de Gaza, a revendiqué l’attaque de vendredi.

Le groupe terroriste a déclaré dans un communiqué que l’attaque a été motivée à cause de « la coopération entre l’Égypte et Israël et le bombardement des habitants de Gaza. »

Israël a lancé des frappes aériennes contre des cibles situées dans la bande de Gaza, dans la matinée de vendredi  en représailles du tir de roquette lancée contre la ville de Netivot.

 » Rien ne se mettra en travers de notre chemin pour atteindre notre objectif :  vous combattre et vous blesser, » a déclaré le groupe terroriste basé au Sinaï.