Le Conseil Waverley de Sydney et le groupe juif Friends of Refugees of Eastern Europe [Les Amis des réfugiés d’Europe de l’Est] ont annoncé qu’ils proposeront conjointement des plans pour construire une synagogue à Bondi.

Ils ont également suggéré que la proposition d’organiser une manifestation à la fin de semaine n’« est pas productive ».

Les deux parties ont participé à la réunion « sans préjugés » pour discuter du projet de construction de la synagogue et des appartements au 105, rue Wellington, près de la célèbre plage de Bondi.

Le 2 août, les plans pour le projet de construction ont été bloqués par la cour pour la Terre et l’Environnement dans une décision confirmant l’interdiction du conseil Waverley de ne pas construire la synagogue en banlieue de Sydney au motif qu’elle pourrait devenir la cible d’une attaque terroriste.

Le refus a attiré l’attention des médias dans le monde entier.

Les deux parties ont exprimé leur engagement envers la liberté d’expression et la liberté de religion et ont suggéré que la manifestation prévue pour le 13 août ne serait pas productive.

L’organisateur de la manifestation, Avi Yemini, a déclaré au JTA : « j’ai annulé la manifestation hier soir quand j’ai été informé par FREE qu’un accord avait été trouvé. Notre objectif était d’assurer que la synagogue allait être construite. Ça le sera. »