Un responsable militaire iranien, cité par la chaîne de télévision iranienne en arabe Al-Alam, a démenti les informations israéliennes selon lesquelles Téhéran a envoyé des armes sophistiquées destinées à des groupes armés palestiniens de Gaza.

« Nous démentons cette information qui est totalement sans fondement », a déclaré ce responsable à la chaîne Al-Alam, qui n’a pas révélé son identité.

L’armée et le gouvernement israéliens ont annoncé avoir intercepté mercredi matin en mer Rouge un navire transportant « une cargaison iranienne d’armes sophistiquées » destinées à des groupes armés palestiniens dans la bande de Gaza.

« Au moment où il parle avec les grandes puissances mondiales, l’Iran sourit et dit toutes sortes de choses agréables, mais ce même Iran envoie des armes meurtrières aux organisations terroristes », a accusé dans un communiqué vidéo le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en visite aux Etats-Unis.

Selon le porte-parole de l’armée israélienne Peter Lerner, « les forces israéliennes ont arraisonné dans les eaux internationales entre le Soudan et l’Erythrée un cargo qui transportait une cargaison d’armes iraniennes à destination de la bande de Gaza ».

« Des dizaines de missiles sol-sol M-302 de fabrication syrienne ont notamment été trouvés. S’ils avaient atteint leur destination, ils auraient menacé des millions d’Israéliens », a-t-il ajouté.

L’armée a précisé dans un communiqué que les renseignements militaires avaient identifié « il y a plusieurs mois » des transferts de ces missiles fabriqués en Syrie, d’une portée d’une centaine de km, soit davantage que celles utilisées jusqu’à présent par les groupes armés de Gaza, de l’aéroport de Damas à Téhéran.