Un Palestinien de 23 ans a attaqué au couteau et blessé plusieurs personnes dans un bus circulant dans le centre de Tel-Aviv avant d’être blessé par balles puis arrêté par la police, a indiqué la porte-parole de la police israélienne, Louba Samri.

L’assaillant a été identifié par la police comme un Palestinien de Tulkarem, en Cisjordanie. Le terroriste a été identifié sur les médias sociaux palestiniens, rapporte Gal Berger d’Israel Radio, comme étant Hamza Hassan Muhammad Matruk. Il n’y a pas de confirmation de cette identité. Il vivrait avec sa mère, divorcée, à Ramallah, indique Gal Berger.

Il s’est battu avec le conducteur du bus qui est grièvement blessé au foie.

Il a été « neutralisé par un officier des services pénitentiaires qui lui a tiré dessus et l’a blessé à la jambe », a dit la porte-parole.

Le chauffeur s’est défendu jusqu’à ce que (l’agresseur) prenne la fuite et qu’il soit neutralisé par un garde des services pénitentiaires », a dit la police dans un communiqué.

Le chauffeur du bus s’est servi d’un spray lacrymogène contre l’assaillant, ont rapporté des témoins.

Le gardien de prison a raconté qu’alors que lui et des collègues effectuaient une escorte en voiture jusqu’au tribunal voisin, ils ont vu le bus dévier de sa trajectoire et s’arrêter à un feu tricolore.

« D’un seul coup, nous avons vu des gens sortir (du bus) en courant. Quand nous avons entendu les gens crier à l’aide, nous avons sauté hors de la voiture. Moi et trois collègues, nous nous sommes mis à courir derrière le terroriste. Au début, nous avons tiré en l’air, après, nous lui avons tiré dans les jambes », a relaté aux médias le gardien, identifié comme « Benny ».

Il « est tombé par terre. Nous l’avons menotté et remis à la police », a-t-il dit.

Le « terroriste a été arrêté et conduit à l’hôpital » par la police; il sera interrogé.

Le nombre de blessés dans l’attaque au couteau est de 17, selon un bilan provisoire. Les victimes sont traitées dans les hôpitaux Ichilov, Tel Hashomer, et Wolfson.

Quatre sont dans un état grave, et quatre ne sont que légèrement blessés, rapporte la Deuxième chaîne.

L’homme était entré sur le territoire israélien illégalement, rapporte Haaretz.

L’attaque au couteau s’est déroulée à bord du bus 40 de la compagnie Dan, sur la route Menachem Begin, autrement dit une importante avenue de la ville qui se situe près du pont Maariv, aux alentours de 7h30 ce mercredi matin, à l’heure de pointe où les bus sont remplis.

Le Hamas se félicite de l’attaque « contre les sionistes » qu’il qualifie « d’héroïque et audacieuse », d’après les mots du dirigeant Izzat al-Rishq.

Il l’a qualifiée aussi « de réponse naturelle à l’occupation et aux crimes terroristes contre notre peuple. »

Un autre responsable du Hamas, Husam Badran, a écrit sur sa page Facebook : « Le coup de poignard à Tel-Aviv souligne la détermination de notre peuple pour la poursuite de la résistance sous toutes ses formes. C’est une réaction normale aux crimes de l’occupation contre notre peuple. Nous saluons cet acte extraordinaire et nous appelons à plus de dévotion, ainsi qu’à la résistance individuelle et collective. »

Gal Berger, correspondant d’Israël Radio, tweete une caricature arabe relative à l’attaque de mercredi :

Les premières images du terroriste palestinien et du couteau utilisé :

Selon l’armée israélienne, les éventuels complices sont recherchés.

AFP a contribué à cet article.