Yshai Oliel a remporté mardi le prestigieux Orange Bowl pour les juniors, à Coral Gables, en Floride.

Cette compétition est considérée comme un championnat du monde officieux destiné aux espoirs les plus prometteurs du tennis mondial – ici, la catégorie des garçons de moins de 14 ans – a rapporté la radio israélienne.

C’est la deuxième victoire de Yshai Oliel qui, en 2012, a été couronné champion du tournoi dans la catégorie des moins de 12 ans.

L’adolescent a battu Chen-Jui Ho de Taiwan [7-5, 7-5] pour devenir le 9e joueur de l’histoire des 50 ans du tournoi à atteindre une double victoire.

Yoel Lavi, maire de Ramle, la ville natale d’Oliel, a déclaré à Ynet : « C’est une réalisation étonnante par un joueur talentueux et modeste qui apporte honneur et fierté à notre ville et à l’Etat d’Israël. »

Plusieurs des meilleurs joueurs du monde ont remporté l’Orange Bowl junior : Jimmy Connors (en 1964) et Andy Murray (en 1999) ont été les gagnants dans la catégorie des moins de 12 ans chez les garçons ; Steffi Graf (en 1981), Monica Seles (en 1985) et Jennifer Capriati (en 1986) ont remporté ce même tournoi dans la catégorie des filles de moins de 12 ans.

En 2001, l’israélienne Shahar Peer avait remporté cette même compétition pour les moins de 14 ans. Dix ans plus tard, Peer a atteint la 11è place du classement ATP, le meilleur classement jamais atteint par un joueur de tennis israélien, hommes et femmes confondus.