Tibi rend visite au journaliste palestinien en grève de la faim
Rechercher

Tibi rend visite au journaliste palestinien en grève de la faim

Détenu en vertu de la loi controversée sur la détention administrative, Mohammed al-Qiq a débuté une grève de la faim le 25 novembre ;

Rencontre entre le député Ahmad Tibi et le journaliste Mohammed Qiq le 11 février 2016 (Crédit : Facebook)
Rencontre entre le député Ahmad Tibi et le journaliste Mohammed Qiq le 11 février 2016 (Crédit : Facebook)

Le député de la Liste arabe unie, Ahmed Tibi, s’est rendu au chevet du journaliste palestinien Mohammed al-Qiq, qui fait une grève de la faim depuis 79 jours pour protester contre sa détention en Israël.

Tibi a déclaré que Qiq est en « mauvaise santé » et a appelé à sa libération.

Qiq, père de deux enfants, âgé de 33 ans est un correspondant pour la chaîne de télévision Al Majd de l’Arabie saoudite. Il a été arrêté le 21 novembre à son domicile dans la ville de Ramallah en Cisjordanie.

Il est détenu en vertu de la loi controversée sur la détention administrative qui permet à l’Etat de détenir des suspects pour des périodes de six mois renouvelables sans jugement.

في زيارتي للاسير محمد القيق المضرب عن الطعام لليوم ال٧٩. وجدته في حالة صحية متردية..نريده حياً كريما ليعود لاهله وعمله…

Posted by Ahmad Tibi on Thursday, 11 February 2016

Il refuse de se nourrir depuis le 25 novembre pour protester contre la « torture et les mauvais traitements qu’il aurait subis pendant l’interrogatoire », selon Addameer, une organisation palestinienne de défense des droits de l’Homme.

Qiq a été emprisonné pendant un mois en 2003, puis pendant 13 mois en 2004 pour des activités liées au Hamas.

En 2008, il a été condamné à 16 mois de prison sur des accusations liées à ses activités au conseil d’étudiant de l’université de Birzeit en Cisjordanie.

Le prisonnier palestinien Mohammed Allan, 31 ans, a mis fin à deux mois de grève de la faim en août l’année dernière après que sa détention administrative a été suspendue.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...