Le Hamas a revendiqué samedi soir le tirs de sept roquettes vers Israël, dont deux vers Tel Aviv, rejetant de facto une prolongation de la trêve humanitaire dans la bande de Gaza qui a expiré à 20H00.

L’armée israélienne, qui avait accepté une prolongation jusqu’à minuit, avait auparavant annoncé trois tirs de roquettes survenus après des tirs de mortiers. « Les terroristes ont choisi d’utiliser la fenêtre humanitaire à Gaza », affirmé l’armée dans un communiqué.

L’armée a annoncé samedi que trois obus de mortiers avaient été tirés depuis la bande de Gaza en direction du sud d’Israël, sans faire ni victime ni dégât, et n’avait pas fait état d’autre attaque à 20H30 (17H30 GMT).

Une porte-parole de l’armée, Avital Leibovich, avait auparavant évoqué des tirs de « roquettes en dépit de la prolongation du cessez-le-feu humanitaire » jusqu’à minuit décidé par les autorités israéliennes.

« Il y a quelques instants, trois obus de mortiers ont été tirés depuis Gaza sur Israël », a toutefois rapidement précisé l’armée.

Les sirènes avaient retenti dans plusieurs communes du sud d’Israël, proche de la bande de Gaza juste après 20H00, après 12 heures d’un cessez-le-feu entamé à 08H00.

Selon les médias israéliens, ces tirs ne constituent pas aux yeux de l’armée israélienne un signe de violation flagrante du cessez-le-feu.

Le Hamas n’avait pas réagi à 20H30 sur la décision d’Israël de prolonger la trêve.

Le cessez-le-feu

Israël a accepté de prolonger de quatre heures le cessez-le-feu humanitaire dans la bande de Gaza qui devait prendre fin samedi à 20H00 locales, ont annoncé samedi l’armée et le ministre du Renseignement.

« Le cessez-le-feu est prolongé de quatre heures jusqu’à minuit », a déclaré une porte-parole de l’armée sur son compte Twitter.

Le ministre Yuval Steinitz a confirmé cette information à la télévision israélienne: « Nous voulons frapper le Hamas mais pas la population civile palestinienne et éviter une catastrophe humanitaire. »

Un peu moins d’une heure avant l’expiration de cette trêve humanitaire, le Hamas n’avait réagi ni à l’annonce des médias israéliens ni à une demande de la communauté internationale de prolonger pour 24 heures renouvelables cette trêve entrée en vigueur à 08H00.

Selon la radio militaire israélienne, le cabinet de sécurité, qui comprend les huit principaux ministres, devait se réunir dans la soirée peu après la fin du Shabbat, [le repos hebdomadaire juif].

Les ministres des Affaires étrangères des Etats-Unis, du Qatar, de Turquie et de plusieurs pays européens, réunis à Paris, ont appelé samedi à prolonger le cessez-le-feu à Gaza entre Israël et le Hamas pour « 24 heures renouvelables ».