L’ancien Premier ministre britannique Tony Blair agirait comme intermédiaire dans les discussions entre Israël et le Hamas pour la libération des deux Israéliens détenus en captivité dans la bande de Gaza contrôlée par le Hamas, selon certaines sources.

Une source proche du Hamas a déclaré au journal russe Spoutnik que Blair, qui encore récemment a servi comme émissaire de paix du Quartet pour le Moyen-Orient, avait rencontré ces derniers jours Khaled Meshaal, le chef politique du Hamas et d’autres dirigeants.

Deux Israéliens, Avraham Mengistu ainsi qu’un Bédouin dont l’identité n’a pas été révélée, sont détenus à Gaza depuis plusieurs mois.

Une ordonnance de non-publication sur l’affaire a été levée jeudi suite à une demande deposée devant la justice par deux journaux israéliens.

Les autorités israéliennes n’ont voulu ni confirmer l’information concernant Blair, pas plus que d’autres publiées précedemment selon lesquelles des dirigeants égyptiens et allemands servaient de médiateurs.

L’Égypte avait aidé dans la médiation lors de la dernière grande négociation entre Israël et le Hamas sur la libération du soldat israélien Gilad Shalit.