TORONTO – Malgré un ciel couvert qui s’est ensuite transformé en averse, plus de 4 000 Torontois juifs, et un contingent de chrétiens et d’autres manifestants non juifs, étaient dirigés par des survivants de la Shoah dans une marche les menant jusqu’à la rue Bathurst, la grande partie juive de la ville mercredi.

L’événement du 20 août a été organisé en raison de la résurgence mondiale de l’antisémitisme. L’opération israélienne menée à Gaza a été pris comme prétexte, sous le couvert de l’antisionisme, disent les organisateurs.

La manifestation, intitulée « Nous ne resterons pas silencieux ! », était une marche contre l’antisémitisme et contre la diabolisation de l’Etat juif.

Elle a été organisée par la Fédération UJA du Grand Toronto, le Centre pour les affaires juives et israéliennes (CIJA ), et une coalition d’organisations communautaires.

Humides, mais sans se laisser décourager, les participants à la marche, dont la plupart étaient habillés en bleu et blanc, ont montré leur solidarité à Israël en agitant fièrement des drapeaux israéliens et canadiens, tout en chantant des chansons folkloriques en hébreu. Les voitures qui passaient klaxonnaient, en renfort.

La marche de 1,7 km, qui a conduit les participants au nord de Saint Blossom Temple de Bialik Hebrew Day School, a culminé avec un rassemblement de la communauté extérieure animée par Shael Rosenbaum, vice-président du Centre de l’Education de l’UJA Sarah et Chaim Neuberger Holocaust.

Des discours du célèbre journaliste, Martin Himel; du Consul général d’Israël à Toronto et l’ouest du Canada ont été prononcés.

Bill Glied, l’un des derniers survivants d’Auschwitz et de Dachau, a dit qu’il a tout vu avant.

Le survivant de l’Holocauste a donné son nom au projet de loi Glied. « Je vois les affiches qui crachent un antisémitisme flagrant à Berlin, Paris et Londres », a déclaré un Glied passionné.

« Et quand George Galloway, le député de la ville anglaise de Bradford, dit que Bradford est une zone exempte d’Israël », cela ressemble beaucoup au Judenrein [nettoyé de Juifs] des villes de l’Allemagne nazie », a déclaré Glied.

George Galloway (Crédit : capture d'écran YouTube)

George Galloway (Crédit : capture d’écran YouTube)

« Il était tout simplement incroyable de voir
4 000 membres de la communauté, jeunes et vieux, marchant côte à côte dans le centre de la ville en faveur d’Israël et de la lutte contre l’injustice et l’antisémitisme », a déclaré Ted Sokolsky, président et chef de la direction de la Fédération de l’UJA du Grand Toronto. « Malgré la pluie, leurs esprits n’a jamais faibli. »

Le but de la marche a été passionnément résumé dans les remarques de clôture de Glied : « Merci à Dieu pour l’armée israélienne. Merci à Dieu pour Israël. Et rappelez-vous, nous devons rester ensemble. Plus jamais ! »