Une publicité décalée vient d’être lancée par l’Organisation juive européenne (OJE) afin de combattre l’antisémitisme, rapporte le Parisien. Sur les affiches un médecin vous invite à vous procurer l’antisemitox, un faux médicament qui sera en vente sur internet sur le site de l’organisation juive européenne.

En plus d’un extrait du code pénal réprimant l’antisémitisme, des bonbons et un patch font partie du packaging distribué par
l’organisation : « Le miel contenu dans les pastilles agit immédiatement en adoucissant les paroles et les comportements antisémites dès l’apparition des premiers symptômes : insultes, jurons, comportements agressifs, délires révisionnistes, gestes de la quenelle, fièvre du vendredi soir (shabbat fever), antisionisme. »

C’est un ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Franck Tapiro, qui est à l’origine de cette initiative que le CRIF et son Président Roger Cukierman juge positive : « une très bonne idée, sympathique et indolore, même s’il je doute que ce placebo guérisse les cas les plus graves ».

Cette campagne médiatique s’inscrit dans un climat actuel relativement tendu après l’agression près de Paris (à Créteil) d’un couple ciblé pour ses origines juives, qui a suscité l’indignation dans le pays.

Le gouvernement français a affiché immédiatement sa volonté de faire de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme une cause nationale.