LE CAIRE – Trois Égyptiens et cinq officiers des services de renseignement israélien seront jugés à partir du 5 février en Egypte pour « espionnage » au profit de l’Etat hébreu, a-t-on appris de sources judiciaires dimanche 2 février.

Les cinq officiers du Mossad sont « en fuite », ont précisé ces sources, qui n’étaient pas en mesure de dire si les trois Egyptiens, qui résident à Rafah, sur la frontière avec la bande de Gaza, avaient été arrêtés.

La justice égyptienne accuse les huit hommes d' »espionnage » et d’avoir « fourni des informations sensibles sur la sécurité nationale à une entité étrangère ». Ils seront jugés devant un tribunal d’Ismaïliya, située sur le canal de Suez.

Un ingénieur jordanien est par ailleurs jugé dans le pays pour le même chef d’accusation d’espionnage au profit de l’Etat hébreu.

En octobre 2011, Israël avait libéré 25 détenus égyptiens en échange de la libération de l’Américano-israélien Ilan Grapel, emprisonné quatre mois pour espionnage en Egypte, premier pays arabe à avoir conclu un accord de paix avec Israël, en 1979.

[mappress mapid= »4422″]