Trois supporters de l’équipe de football Maccabi Tel Aviv ont été arrêtés mardi matin pour avoir agressé verbalement son milieu de terrain, l’Arabe israélien Maharan Radi.

Ces arrestations ont eu lieu après une opération d’infiltration de la police ces dernières semaines.

« Nous agissons, et nous allons continuer d’agir avec détermination, avec une tolérance zéro contre tout signe de violence dans le sport, quel que soit l’endroit où cela arrive », affirme le commandant du district de Tel Aviv.

« Nous allons faire tous les efforts possibles et user de la force pour permettre aux personnes qui vont au stade d’apprécier les évènements sportifs. Mon message à cette poignée de fans qui vient [uniquement dans le but d’] insulter et de perturber [les matchs] – ‘cela ne se passera pas comme ça ici’ ».

Ces supporters sont suspectés de faire partie de ceux qui ont envahi le terrain pendant l’entraînement du Maccabi Tel Aviv, il y a deux semaines. Ils avaient hurlé des insultes racistes à l’encontre de Radi.

De plus, selon la police, elle a des preuves que ces fans ont, à plusieurs occasions tenu des propos racistes pendant les entraînements et les matchs officiels ces dernières semaines.