Trump ne peut pas revenir sur l’accord nucléaire, selon le président iranien
Rechercher

Trump ne peut pas revenir sur l’accord nucléaire, selon le président iranien

Rouhani souligne que l'accord n'a pas pas été "conclu avec un seul pays ou un seul gouvernement, mais a été entériné" par l'ONU

Le président iranien Hassan Rouhani s'exprime devant le parlement après la levée des sanctions par l'accord nucléaire, à Téhéran, le 17 janvier 2016. (Crédit : Atta Kenare/AFP)
Le président iranien Hassan Rouhani s'exprime devant le parlement après la levée des sanctions par l'accord nucléaire, à Téhéran, le 17 janvier 2016. (Crédit : Atta Kenare/AFP)

Le président iranien Hassan Rouhani a affirmé mercredi que le futur président américain Donald Trump ne pourrait pas revenir sur l’accord nucléaire de 2015 entre l’Iran et les grandes puissances car il a été « entériné » par l’ONU.

L’accord nucléaire n’a pas été « conclu avec un seul pays ou un seul gouvernement, mais a été entériné par une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU et ne peut pas être changé par la décision d’un seul gouvernement », a déclaré M. Rouhani lors de la réunion hebdomadaire du gouvernement, selon la télévision d’Etat iranienne.

« Le résultat des élections américaines n’a aucun effet sur la politique de la République islamique d’Iran », a-t-il affirmé.

« La politique d’entente constructive de l’Iran avec le monde et le fait que les sanctions internationales ont été brisées, ont placé l’économie iranienne sur un chemin où il n’y a pas de possibilité de retour en arrière », selon le président Iranien.

La position de Washington « a été affaiblie dans le monde (…) à cause de politiques erronées » et « aujourd’hui, les Etats-Unis n’ont plus la capacité (…) de créer un consensus contre l’Iran » a-t-il ajouté.

L’accord nucléaire conclu en juillet 2015 avec les grandes puissances (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) est entré en application en janvier dernier, permettant la levée d’une partie des sanctions internationales.

Mais le gouvernement iranien a critiqué la politique des Etats-Unis qui, en maintenant d’autres sanctions, ont empêché jusque-là une normalisation complète des relations économiques avec le reste du monde.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...