Le président américain Donald Trump a proclamé vendredi que le mois de mai 2017 serait le mois de l’héritage juif américain, marqué tous les ans depuis 2006 aux Etats-Unis, et précédé chaque année d’une annonce du président en exercice.

Dans un communiqué publié vendredi soir, Trump a déclaré qu’il marquerait ce mois par une célébration avec sa famille, « notamment ma fille, Ivanka, mon gendre, Jared [Kushner], mes petits-enfants, et notre famille étendue [de] la profonde connexion spirituelle qui lie, et liera toujours, le peuple juif aux Etats-Unis et à leurs principes fondateurs. »

« Dans tous les aspects de la vie culturelle, spirituelle, économique et civique, les Juifs américains ont été au premier plan des luttes pour la liberté, l’égalité et la dignité, aidant à donner une lueur d’espoir aux personnes tout autour du globe », peut-on lire dans ce communiqué.

Le peuple juif, a dit Trump, « a laissé une marque indélébile sur la culture américaine », ajoutant que « aujourd’hui, elle se manifeste par l’immense succès que les Juifs ont connu aux Etats-Unis grâce à une synthèse unique de respect de leur héritage et d’amour du pays. »

« Les réussites des Juifs américains sont ressenties dans toute la culture et la société américaine, dans chaque domaine et dans chaque profession », a-t-il poursuivi, ajoutant que la Maison Blanche exprimait « la gratitude de notre nation pour ce grand peuple, fort, prospère et aimant. »

Ivanka Trump, Jared Kushner et leurs trois enfants allument les bougies de Hanoukka pendant leurs vacances à Hawaï, en décembre 2016. (Crédit : Twitter/Ivanka Trump)

Ivanka Trump, Jared Kushner et leurs trois enfants allument les bougies de Hanoukka pendant leurs vacances à Hawaï, en décembre 2016. (Crédit : Twitter/Ivanka Trump)

Le mois de l’héritage juif américain a été marqué pour la première fois par le président George W. Bush qui, le 20 avril 2006, avait publié la première proclamation présidentielle désignant le mois de mai 2006 mois de l’héritage juif américain.

La proclamation avait été précédée cette année-là par une résolution de la Chambre des représentants qui appelait « le président à publier chaque année une proclamation appelant l’Etat et les gouvernements locaux et le peuple des Etats-Unis à observer le mois de l’histoire juive américaine avec des programmes, des cérémonies et des activités appropriés. »