L’armée israélienne a arrêté 29 membres du Hamas, dont des cadres du mouvement terroriste palestinien dans la nuit de mardi à mercredi à Naplouse, au nord de la Cisjordanie, selon un communiqué militaire.

« Ces arrestations ont eu lieu dans un contexte d’activités accrues du Hamas, dans ce secteur avec comme objectif de mener des attaques terroristes contre Israël », ajoute le communiqué de l’armée.

Une porte-parole de l’armée a indiqué à l’AFP que depuis le 1er avril dernier, en tout, 49 activistes du Hamas avaient été arrêtés par l’armée israélienne.

Les derniers coups de filets israéliens contre le Hamas remontent à l’été 2014. Après le rapt et le meurtre de trois étudiants israéliens en Cisjordanie, des centaines de membres du Hamas, dont plusieurs anciens prisonniers, avaient été arrêtés par les forces de sécurité israéliennes.

Mais le mouvement terroriste palestinien, qui contrôle la bande de Gaza, est également dans le viseur des services de sécurité de l’Autorité palestinienne que dirige Mahmoud Abbas.

En mars dernier, entre 40 et 60 membres du Hamas avaient été arrêtés en Cisjordanie par les forces de sécurité palestiniennes.