L’armée israélienne a ordonné la fermeture de la route 12, qui longe la frontière avec l’Egypte, à partir de vendredi matin et jusqu’à nouvel ordre.

Le chef d’état-major de Tsahal Gadi Eisenkot a donné l’ordre jeudi soir, au lendemain d’une attaque meurtrière par les extrémistes affiliés à l’Etat islamique qui a tué plus de 70 soldats égyptiennes dans la péninsule du Sinaï.

La fermeture a été approuvée par le ministre de la Défense Moshe Yaalon.

La mesure est censée être temporaire, selon la radio israélienne.

Israël était en état d’alerte après l’attaque sophistiquée contre les services de sécurité égyptiens dans le Sinaï voisin.

L’armée israélienne avait renforcé sa présence le long de la frontière avec le Sinaï après les attentats, puisque des responsables sécuritaires ont mis en garde que le groupe Wilayat Sinai affilié à l’EI pourrait tenter d’envahir la bande de Gaza.

Jeudi, le ministère de la Défense a annoncé qu’il a mis à niveau son système de missiles de défense Dôme de fer, sans fournir plus de précisions sur les améliorations spécifiques.

Israël a plusieurs de ces systèmes répartis à travers le pays, y compris dans la région d’Eilat dans le sud.