L’armée israélienne a indiqué avoir lancé dimanche un « exercice surprise » impliquant des milliers de réservistes dans sa région militaire qui comprend notamment la Cisjordanie.

L’armée va « mobiliser quelque 13 000 réservistes, 3 000 d’entre eux devant prendre part physiquement » aux manoeuvres, explique un communiqué militaire.

Le général Gadi Eisenkot, qui a pris ses nouvelles fonctions de chef d’état-major en février, est l’initiateur de cet exercice de grande envergure.

Selon le porte-parole de l’armée israélienne Peter Lerner, le dernier exercice militaire de ce type remonte à 2013 mais celui-ci est d’une ampleur « rare », ce qui est un choix du général Eisenkot.

D’après le porte-parole, la population palestinienne a été informée que toute activité militaire anormale était due à l’exercice en cours, qui doit durer deux jours.