L’armée israélienne a autorisé samedi un retour chez eux des habitants de Beit Lahiya, dans le nord de la bande de Gaza, a-t-elle annoncé, une possible indication qu’elle considère y avoir terminé sa mission.

Des témoins ont affirmé à un journaliste de l’AFP avoir constaté un retrait israélien de villages proches de Beit Lahiya, dans le nord, mais aussi de Khan Younès, dans le sud de l’enclave palestinienne.

« Les habitants du nord de la bande de Gaza ont reçu un message leur indiquant qu’ils pouvaient retourner dans le secteur de Beit Lahiya », a indiqué un communiqué de l’armée.

« Il est conseillé aux habitants de faire attention aux engins explosifs que le Hamas a disséminés dans la zone », poursuit le texte.

Les habitants « ont été informés qu’ils pouvaient rentrer en toute sécurité à Beit Lahiya et Al-Atatra », ville voisine, a confirmé à l’AFP une porte-parole, des propos laissant entendre que l’armée israélienne a cessé ses opérations dans ces secteurs.