Le pèlerinage annuel juif de la Ghriba sur l’île tunisienne de Djerba aura lieu les 6 et 7 mai, a indiqué mercredi l’organisateur de cette cérémonie annuelle.

« Cette année il aura lieu les 6 et 7 mai », a indiqué à l’AFP Perez Trabelsi, organisateur de ce pèlerinage à la plus ancienne synagogue d’Afrique.

« Je ne sais pas encore » combien de gens viendront, a-t-il ajouté.

Organisé chaque année au 33e jour de Pessah [Pâque juive], le pèlerinage de la Ghriba est au cœur des traditions des juifs de Tunisie, une communauté qui ne compte plus que quelque 1 500 âmes contre 100 000 avant l’indépendance en 1956.

L’affluence reste toutefois loin des quelque 8 000 personnes venues du monde entier qui se pressaient à la synagogue avant l’attentat suicide au camion piégé de 2002, qui avait fait 21 morts dont une majorité de touristes allemands.

Les crises politiques à répétition et l’essor d’une mouvance djihadiste armée depuis la révolution de 2011 ont encore freiné l’affluence, qui s’est limitée à quelques centaines de visiteurs ces dernières années malgré un dispositif sécuritaire extrêmement important.

Le 18 mars, une attaque a visé des étrangers au musée du Bardo à Tunis coûtant la vie à 21 touristes et un policier.

Cet attentat a été revendiqué par l’organisation Etat islamique mais les autorités tunisiennes accusent elles un groupe lié à Al-Qaïda.