La Turquie a déclaré lundi trois jours de deuil en hommage aux victimes palestiniennes de l’offensive israélienne dans la bande de Gaza, qualifiant de « massacre » l’opération militaire.

« Nous condamnons le massacre par Israël du peuple palestinien », a déclaré à la presse à Ankara le vice-Premier ministre turc Bulent Arinc alors que le bilan des Palestiniens morts dans le conflit a atteint plus de 500, selon les sources palestiniennes de Gaza.

« Dans un geste de solidarité à l’égard du peuple palestinien, trois jours de deuil ont été déclarés à compter de demain matin » (mardi).

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a cherché au cours des derniers jours à se présenter comme un défenseur de premier plan de la cause palestinienne, taxant de « génocide » les actions d’Israël dans la bande de Gaza.

Il s’est également attiré la colère d’Israël et des Etats-Unis en comparant la mentalité de certains Israéliens à celle d’Hitler.

« La Turquie a maintenu une position de principe contre l’agression d’Israël. Elle soutient ce qui est juste et non les puissants », a déclaré M. Arinc.