Le Parlement turc a approuvé jeudi à une très large majorité un projet de résolution du gouvernement islamo-conservateur autorisant l’armée à mener des opérations contre les djihadistes du groupe de l’Etat Islamique (EI) en Syrie et en Irak.

Après l’avoir explicitement refusé, la Turquie a fait savoir ces derniers jours qu’elle était prête à rejoindre la coalition militaire anti-EI formée par les Etats-Unis, accusée de multiples exactions, selon des modalités qui restent à préciser.