JTA – En mai 1939, alors que la Shoah commençait, les Etats-Unis ont renvoyé le MS St. Louis, un navire transportant 937 réfugiés majoritairement juifs d’Europe. Rentrés en Europe, 288 d’entre eux ont été acceptés par le Royaume-Uni. Certains ont été piégés en Europe de l’Ouest quand l’Allemagne a conquis le continent, 254 en sont morts.

Un compte Twitter a décidé de rappeler leurs noms et leurs morts, un à un.

Le compte @Stl_Manifest, lancé vendredi, Journée internationale de commémoration de la Shoah, passe ligne par ligne sur le manifeste du navire, le document qui liste tous ses passagers, et raconte comment chacun d’entre aux a été tué.

Certains des posts comprennent des photographies.

Le St. Louis avait mis les voiles à Hambourg avec 937 réfugiés juifs à sonbord le 23 mai 1939. Vingt-neuf d’entre eux ont pu débarquer à La Havane, mais le gouvernement cubain n’a pas autorisé les autres à entrer. Des appels aux Etats-Unis à laisser les réfugiés entrer par Miami ont été rejetés. Une loi de 1924 restreignait drastiquement l’immigration allemande, et le sentiment anti-immigré était répandu aux Etats-Unis à l’époque.

Le projet, porté par Russel Neiss, un pédagogue juif, a été lancé alors que la question de l’entrée des réfugiés divise à nouveau le pays. Un décret signé vendredi par le président américain Donald Trump interdit temporairement l’entrée de tous les réfugiés aux Etats-Unis, et interdit également aux ressortissants de plusieurs pays musulmans d’entrer dans le pays.

Plusieurs associations juives se sont opposées à ce décret, citant l’expérience des juifs réfugiés. Dans la description du compte @Stl_Manifest, Neiss a écrit : #RefugeesWelcome, les réfugiés sont les bienvenus.

Réfugiés juifs à bord du paquebot allemand St. Louis, le 29 juin 1939. (Crédit : Planet News Archive/SSPL/Getty Images via JTA)

Réfugiés juifs à bord du paquebot allemand St. Louis, le 29 juin 1939. (Crédit : Planet News Archive/SSPL/Getty Images via JTA)