Le ministère des Affaires étrangères a accusé l’Agence juive, mercredi, de mettre en danger la communauté juive orientale d’Ukraine et de provoquer des accusations de double-allégeance.

Selon cette accusation, une fuite des plans pour évacuer la communauté juive d’Ukraine aurait été le fait de l’Agence juive, en plein milieu de fortes tensions politiques et de violences dans le pays, a rapporté la Deuxième chaîne.

Les détails de ces plans ont été publiés dans les médias ukrainiens.

L’Agence juive a causé des « dommages politiques importants » pour Israël et pour les Juifs de l’Est de l’Ukraine, a déclaré le ministère des Affaires étrangères.

Reuven Din El, l’ambassadeur d’Israël en Ukraine, a qualifié ces fuites de « nocives et dangereuses politiquement, sur le plan opérationnel, et sur notre image ».

« Je tiens à exprimer mon profond malaise suite à la publication de plans qui étaient censés être secrets » a-t-il écrit.

Din El a estimé que les fuites rendaient les Juifs locaux vulnérables à des accusations de double-allégeance. Il a ajouté que quels qu’aient été ces plans, ils sont maintenant inutilisables.

L’Agence juive a nié être responsable des fuites.