Les séparatistes pro-russes de Slaviansk, dans l’est de l’Ukraine, ont annoncé détenir un journaliste américain, également détenteur de la citoyenneté israélienne.

Simon Ostrovsky, journaliste pour le site Internet d’information Vice News, travaille désormais pour le compte des pro-russes, a déclaré mardi le maire autoproclamé de Slaviansk, le séparatiste pro-russe Viatcheslav Ponomariov, selon le site d’information russe gazeta.ru.

« Personne ne l’a kidnappé, personne ne le retient en otage, il est désormais avec nous », aurait assuré Ponomarev lors d’une conférence de presse.

Ponomarev aurait ajouté que Ostrovsky
« prépare du matériel ».

Toujours selon Ponomarev, le journaliste américain serait également détenteur d’un passeport israélien. Une information difficilement vérifiable.

Dans un communiqué publié sur son site, Vice News dit être informé de la situation et être en contact avec le département d’Etat américain et toutes les autorités concernées afin d’assurer la sécurité de son journaliste, a rapporté Business Insider.

Ostrovsky a récemment écrit sur son compte ​​Twitter que Ponomarev l’avait menacé.

« Le ‘maire’ pro-russe de Sloviansk menace de jeter dehors tous les journalistes en raison de leurs questions provocantes au sujet de l’ancien maire qui serait assigné à résidence », a écrit Ostrovsky lundi sur Twitter.

Dans son message suivant, le journaliste précise que « désormais, le maire ne laisse plus les journalistes quitter la conférence de presse ».