Un Palestinien de 17 ans a été tué dimanche et cinq autres blessés pendant des affrontements avec des soldats israéliens dans le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie, selon des sources policières palestiniennes.

Les violences ont commencé quand plusieurs unités de l’armée israélienne sont entrées dans le camp et ont affronté les manifestants, qui jetaient des pierres et des engins explosifs sur les soldats, qui ont alors ouvert le feu.

Mohammed Abu Khalifa, 17 ans, a été tué, et cinq autres personnes blessées dans l’échange, selon les médias palestiniens.

Une porte-parole de l’armée israélienne a déclaré que les soldats avaient ouvert le feu après être entrés dans le camp et avoir été attaqués avec des engins explosifs.

« Confrontés à un danger immédiat, les soldats ont tiré vers les principaux instigateurs de ces violences », a-t-elle ajouté, en précisant qu’aucun soldat n’avait été blessé.

Selon le site d’information Ynet, des membres de la famille élargie de Khalifa, soupçonnés d’être membres du groupe terroriste du Hamas, ont été arrêtés la semaine dernière par les forces israéliennes. Pendant cette opération d’arrestation, un soldat israélien avait été légèrement blessé quand un explosif avait été jeté sur les troupes.

Pendant cet incident, les Palestiniens avaient ouvert le feu et jeté des cocktails Molotov et des bombes artisanales sur les soldats, qui avaient ouvert le feu contre leurs attaquants, avait annoncé l’armée. Un soldat avait été blessé dans l’échange.

Judah Ari Gross a contribué à cet article.