La police militaire et les gardes-frontières ont arrêté dimanche un adolescent palestinien devant un tribunal militaire de Cisjordanie, en possession d’une bombe artisanale présumée, a annoncé la police.

La police a indiqué que la cour militaire du Shomron, dans le nord de la Cisjordanie, avait été fermée suite à l’arrestation, et qu’un démineur de la police avait été déployé « pour neutraliser » l’engin explosif présumé.

La police a précisé que le suspect était un Palestinien de 17 ans de la ville de Jénine, en Cisjordanie.

Dans la nuit de samedi à dimanche les forces de sécurité ont arrêté 15 Palestiniens en Cisjordanie.

Soldats israéliens pendant une opération d'arrestation dans le camp de réfugiés de Deheishe, près de Bethléem, en Cisjordanie, le 8 décembre 2015. Illustration. (Crédit : Shohat Nati/Flash90)

Soldats israéliens pendant une opération d’arrestation dans le camp de réfugiés de Deheishe, près de Bethléem, en Cisjordanie, le 8 décembre 2015. Illustration. (Crédit : Shohat Nati/Flash90)

Les troupes ont utilisé des munitions de contrôle des foules dans le camp de réfugiés de Deheishe, au sud de Bethléem, où une opération militaire a déclenché des troubles violents, a annoncé l’armée.

L’armée a précisé qu’un émeutier avait été blessé à la jambe et que des suspects étaient interrogés.