Un homme de l’état de New York a avoué avoir peint à la bombe des croix gammées et des inscriptions racistes sur sa propre maison, ont annoncé les autorités.

Andrew King a plaidé coupable la semaine dernière devant le tribunal de Schenectady City, pour une fausse déclaration, ce qui constitue un délit, a indiqué l’Albany Times Union mardi.

Il sera probablement condamné à trois ans de liberté surveillée lors de son audience prévue en octobre, a précisé l’article.

King avait signalé le 10 février dernier que son domicile avait été vandalisé. Il a été arrêté après cinq semaines d’enquêtes par la police, et a plaidé non coupable lors de la lecture de l’acte d’accusation.

Ce signalement a eu lieu après une série d’incidents antisémites dans l’ensemble de l’état de New York.