Un caricaturiste qui travaillait pour le magazine Charlie Hebdo a annoncé qu’il poursuivait pour diffamation le philosophe juif français qui l’a accusé d’antisémitisme.

Maurice Sinet, plus connu sous son pseudo Sine, a déclaré qu’il lançait une procédure contre Bernard Henri Lévy sur son site, invitant les lecteurs à manifester leur soutien grâce à une pétition et « rendre l’honneur de tous ceux sur qui cette personne a craché ».

La pétition a reçu plus de 700 signatures depuis qu’elle a été mise en ligne lundi.

Bernard Henri Levy, qui est l’un des philosophes les plus connus de France, avait écrit dans un article paru dans le magazine Le Point en janvier que Sine est « un ancien employé de Charlie Hebdo qui a été renvoyé pour son antisémitisme et racisme ».

En 2008, Sine a publié dans Charlie Hebdo un article qui laissait entendre que Jean Sarkozy, le fils de l’ancien président Nicolas Sarkozy, a pu éviter d’être considéré comme le responsable d’un accident de la circulation parce qu’il envisageait de se convertir au judaïsme et d’épouser une riche femme juive – des affirmations non fondées qui, selon les dires du caricaturiste, étaient satiriques.

Un tribunal français avait condamné cette année-là à l’automobiliste, qui a poursuivi Jean Sarkozy, à payer 2 300 dollars d’amende pour une fausse déclaration.

En pleine controverse, qui s’est propagée pendant des mois dans les cercles littéraires, les médias et les tribunaux de la France, l’emploi de Sine à Charlie Hebdo – une publication de gauche connue pour ses satires sur la religion – a pris fin après plus de deux décennies.

Le magazine, qui l’an dernier a été la cible d’islamistes qui ont tué 12 personnes dans ses bureaux, a affirmé qu’il avait reçu des menaces d’action en justice pour avoir visé un individu pour ses liens avec le judaïsme.