Un Juif orthodoxe poursuit le département de la police de New York pour harcèlement antisémite.

Le harcèlement dont il aurait été victime l’a poussé à démissionner de son poste de policier.

David Attali, qui a la double nationalité israélienne et américaine, affirme que ses collègues ont tagué sur son casier des messages antisémites, l’ont traité de « sale Juif », l’accueillait avec des ‘Heil Hitler’ et lui envoyaient aussi des messages hostiles, selon le New York Daily News.

Il poursuit le département de police, cinq officiers de police de son commissariat et quatre supérieurs, toujours d’après cet article.

D’après la plainte, il a demandé à être transféré du commissariat du World Trade Center mais ses supérieurs lui ont refusé ce transfert et n’ont pris aucune mesure contre le harcèlement dont il était victime.

Attali, 31 ans, fait partie des forces de police depuis six ans.

Il a rapporté ce problème au bureau de l’égalité des chances de la police de New York en mai de l’année dernière.

Le bureau a indiqué que même s’il pouvait confirmer les tags sur son casier, ils ne pouvaient cependant pas étayer les affirmations d’abus verbaux et de harcèlement par messages, poursuit le Daily News.

Stressé par ce harcèlement, Attali a décidé de quitter les forces de police en août, a précisé son avocat au journal.

Son avocat a aussi expliqué qu’Attali a gardé toutes les preuves pour appuyer ses affirmations, dont des enregistrements audio et a sauvegardé tous les textos insultants.

Un porte-parole de la police de New York a été cité dans l’article qui précise que les éléments de l’enquête sont confidentiels.