JTA — Si vous connaissiez le nom de Kurt Schlichter avant mercredi, alors vous êtes probablement un lecteur de Townhall, site d’information conservateur dont il est l’un des principaux chroniqueurs. Après mercredi, il pourrait devenir peut-être gagner plus de notoriété pour avoir été ce type qui, sur Twitter, s’est pris le bec avec le musée d’Auschwitz.

Dans la matinée de mercredi, Schlichter a comparé les Juifs qui soutiennent Barack Obama et le Secrétaire d’Etat John Kerry aux complices des Nazis.

Le commentaire fait par Schlichter intervient le jour même de l’intervention de Kerry qui a longuement critiqué dans une allocution la politique d’implantations israélienne et défendu la décision américaine de ne pas opposer son veto à la résolution des Nations unies adoptée vendredi dernier condamnant la construction d’implantations.

Le Musée d’Auschwitz s’est senti dans l’obligation de lui répondre – une initiative qu’il ne fait pas quotidiennement.

Schlichter a maintenu sa position, préférant affirmer « respectueusement » son désaccord avec l’institution qui se consacre à la préservation du souvenir des millions de Juifs assassinés durant l’Holocauste.

Mais cette attitude n’a fait que provoquer davantage de réponse de la part d’autres utilisateurs de Twitter, Juifs et non-Juifs.

Schlichter, dont la biographie, sur Twitter, mentionne qu’il “met les gauchistes en fureur pour être trop pro-israélien à leur goût”, consacre beaucoup de son temps à la rédaction de tweets dédiés aux questions relatives à Israël – et également à se défendre. Il a donc répondu dans la lancée à plusieurs de ses critiques.

Et encore, il pourrait encore écouter certains de ses trolls sur ce message-là.