Un autre policier, soupçonné d’avoir harcelé sexuellement des femmes qui étaient ses subordonnées, a été convoqué mercredi pour être interrogé  par les enquêteurs des affaires internes de la police.

L’officier, dont le nom n’a pas été communiqué pour le moment, est soupçonné pour avoir abusé de sa position et commencé des relations sexuelles avec de jeunes subordonnées.

Les accusations sont survenues après que plusieurs femmes ont déposé une plainte contre l’officier au service des affaires internes de la police il y a quelques semaines.

C’est le sixième officier de police accusé d’harcèlement sexuel depuis 2013.

La semaine dernière, le préfet de police Nissim Mor, qui est candidat au poste de chef de la police d’Israël, a été accusé d’harcèlement sexuel et d’agression sur une policière. Il a également été accusé d’avoir entretenu des relations inappropriées avec d’autres de ses subordonnées.

En janvier, le commandant du district de Judée et de Samarie, Kobi Cohen, a annoncé sa démission après avoir admis une relation inappropriée avec une subordonnée.

Lors d’une récente conférence de presse, le chef de la police, Yohanan Danino, a déclaré que la récente série de scandales autour de comportements déplacés nuisait à la confiance de la population et que la police d’Israël avait besoin de subir un traitement « à la racine ».