Un avion qui se dirigeait vers l’aéroport international Ben Gurion près de Tel Aviv a interrompu sa descente vers l’aéroport car une alerte à la roquette a retenti dans les villes des alentours.

Le vol El AL de Rhodes, parti de Grèce en direction de Tel Aviv, est reparti vers le nord cap sur la Méditerranée. Il a atterri rapidement par la suite en toute sécurité.

Le Hamas a revendiqué la responsabilité du lancement de la roquette longue portée M75 lundi soir, interceptée par le système de défense antimissile Dôme de fer.

Au moins 115 roquettes ont été tirées sur Israël lundi. Le décompte s’est arrêté à 20h30. Treize roquettes ont été interceptées par Dôme de fer, selon l’armée israélienne.

Les tirs de roquettes du Hamas dans la région de Tel Aviv samedi soir avaient aussi causé le retard de plusieurs vols, selon la Dixième chaîne.

Le Hamas avait tiré 3 roquettes cette nuit-là, 2 avaient été interceptées par Dôme de fer, et la troisième est tombée sur un terrain ouvert.

Lorsqu’un tir de roquettes nécessite une interception, une « coordination » est nécessaire entre l’aéroport et la batterie du Dôme de fer concernée par l’interception pour éviter « à Dieu ne plaise, qu’une roquette interceptée [par le Dôme de fer] touche un vol civil », selon le reportage télévisé.