Le gouvernement a approuvé dimanche un plan de plusieurs millions de dollars pour l’acquisition d’un nouvel avion privé à l’usage du Premier ministre et du président, et la construction d’un nouveau complexe comprenant une résidence et un bureau pour le Premier ministre, à Jérusalem.

Le projet de construction de la nouvelle résidence officielle du PM est estimé à quelque 650 millions de shekels (188 millions de dollars), selon le site d’information Ynet, et le coût d’un avion doté des systèmes de sécurité nécessaires pourrait atteindre les 70 millions de shekels (20 millions de dollars).

En donnant le feu vert pour ces projets, les ministres ont approuvé un plan élaboré par un comité public créé spécialement à cet effet en décembre 2013, qui était chargé d’enquêter sur la rentabilité d’un tel investissement.

Dans un rapport le mois dernier, le comité a pris note des nombreux problèmes logistiques liés au fait qu’il n’existe pas d’avion officiel, consacré aux visites d’État, ni de lieu de résidence de l’actuel Premier ministre, situé à proximité de son bureau.

« La situation actuelle ne peut pas durer et il faut y remédier immédiatement », a écrit le comité. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu était l’un des principaux commanditaires de l’initiative.

Les partisans de l’achat d’un avion officiel allèguent qu’il sera rentable sur le long terme, citant d’autres pays aux populations et économies comparables à celles de l’Etat hébreu, tels que l’Irlande et la République tchèque, qui entretiennent des avions réservés à l’usage de leurs dirigeants.

Actuellement, le Premier ministre affrète des avions privés pour ses visites officielles. Le Premier ministre a subi les foudres de l’opinion publique après avoir puisé la modique somme de 450 000 shekels (127 000 dollars) des caisses de l’Etat pour l’installation d’un lit pour un vol de 5 heures à destination de la Grande-Bretagne.

En décembre, Netanyahu a cité « les lourdes dépenses financières et logistiques » comme l’une des principales raisons de son refus d’assister au service commémoratif pour Nelson Mandela en Afrique du Sud.

Le coût pour les dispositifs de vol et de sécurité était estimé à 7 millions de shekels (2 millions de dollars), selon un rapport de la Deuxième chaîne.

La résidence du Premier ministre israélien, officiellement appelée Beit Aghion, est située dans un quartier résidentiel du centre de Jérusalem. Toutefois, elle n’est pas adjacente au bureau du Premier ministre, localisé dans le même site que les autres bureaux ministériels.