Le nom de la compagnie et l’identité des hommes d’affaires utilisant ce service de transport confidentiel, n’ont pas été révélés.

L’avion effectuerait régulièrement des allers-retours directs entre l’État hébreu et un pays du Golfe.

Interrogé par le quotidien israélien, le porte parole de la compagnie aérienne privée reste évasif : « Malheureusement, les informations que vous souhaitez recevoir sont confidentielles car elles concernent un client privé. Nous devons rester discret et ne pouvons pas vous fournir tous les détails concernant cette opération ».

Cette information ouvre la porte à toutes les interrogations quand l’on sait que les vols en provenance d’Israël en direction des pays du Golfe, ont la particularité de comporter systématiquement une escale dans un pays tiers.

Les compagnies du Golfe rechignent même à survoler Israël pour ne pas avoir à lui verser des redevances aériennes.

Cependant, en dépit de l’absence de relations diplomatiques entre Israël et ses voisins de la péninsule arabique, des contacts en matière commerciale sont régulièrement noués.

Israël ayant même ouvert l’an passé une ambassade virtuelle avec 6 pays du Golfe. Il existerait même un bureau d’affaire secret, israélien, aux Émirats.

Affaire à suivre…