Les travaux d’excavation pour une nouvelle école maternelle à Jérusalem ont conduit à la découverte d’un bain rituel juif quasi-intactes vieux de 2 000 ans portant bain des inscriptions extraordinaires, a annoncé mercredi l’Autorité des Antiquités d’Israël.

Le bain rituel, ou mikveh, a été découvert il y a deux mois par les responsables de l’autorité israélienne des Antiquités (AIA) lors d’une inspection archéologique de routine du site au construction dans le quartier sud d’Arnona de la capitale. Le responsable Jérusalem AIA, Amit Reem, a précisé que ses travailleurs ont découvert la grotte menant au mikveh à la fin de la dernière journée d’inspections.

L’AIA est chargée de l’examen des plans de construction et de développement pour s’assurer que les projets de construction ne détruisent aucun site archéologique.

Cette trouvaille bien conservée a été saluée par les archéologues.

« Il ne fait aucun doute que cela est une découverte très importante. Une telle concentration d’inscriptions et de symboles de la période du Second Temple sur un site archéologique, et dans un tel état de conservation, est rare et unique et [et est une découverte de] la plus intrigante », se sont extasiés les directeurs de fouilles Royee Greenwald et Alexander Wiegmann dans une déclaration commune.

La mikveh datant de la période du Second Temple était à l’intérieur d’une grotte, avec une antichambre, flanqué par des bancs de chaque côté. Un pressoir à proximité a également été retrouvé.

L'entrée d'un bain rituel récemment découvert à Jérusalem (Crédit : Shai Halevy, IAA)

L’entrée d’un bain rituel récemment découvert à Jérusalem (Crédit : Shai Halevy, IAA)

Mais ce qui est peut-être la caractéristique la plus intéressante du mikveh est ses inscriptions inhabituelles. Les murs de la salle de bain, recouverts de plâtre antique, sont ornés d’un certain nombre de dessins et d’inscriptions, gravés ou écrits avec de la boue et de la suie.

Comme il était d’usage pour les Juifs de Judée pendant la période du Second Temple, les inscriptions sont en araméen et écrits en lettre cursive hébraïque.

Parmi les symboles perceptibles, il y a un bateau, des palmiers, des plantes et peut-être une menorah.

Bien que les archéologues aient identifié un certain nombre d’inscriptions et de symboles comme étant des noms ou des éléments artistiques communs au judaïsme de l’époque du Second Temple beaucoup restent un mystère pour eux et d’autres experts.

Si les dessins sont confirmés comme étant une menorah, Greenwald et Wiegmann disent que cela rendrait la trouvaille encore plus inédite car les Juifs du deuxième siècle s’abstenaient généralement de dépeindre des objets rituels que l’on trouvait dans le Temple.

« D’une part, les symboles peuvent être interprétés comme étant laïcs, et d’une autre, comme des symboles avec une signification religieuse et avec une profonde spiritualité », ont-ils précisé dans leur déclaration.

Les deux archéologues ont dit qu’ils poursuivaient leur analyse afin de déterminer la relation entre les inscriptions et les dessins.

Peu de temps après la découverte, les dessins muraux ont commencé à disparaître en raison de l’exposition à l’air extérieur. Les excavateurs ont soigneusement prélevé les dessins les ont transférés à un laboratoire de conservation de l’AIA pour une analyse ultérieure.

L’AIA a déclaré que les dessins seront exposés.

Inscriptions trouvées à l'intérieur d'une mikvé datant de la période du Second Temple découverta à Jérusalem (Crédit : Shai Halevy, IAA)

Inscriptions trouvées à l’intérieur d’une mikvé datant de la période du Second Temple découverta à Jérusalem (Crédit : Shai Halevy, IAA)

L'entrée d'une mikvé datant de la période du Second Temple période  récemment découverte à Jérusalem, découverte annoncée par l'Autorité des Antiquités d'Israël le 5 août 2015 (Crédit : Shai Halevy, IAA)

L’entrée d’une mikvé datant de la période du Second Temple période récemment découverte à Jérusalem, découverte annoncée par l’Autorité des Antiquités d’Israël le 5 août 2015 (Crédit : Shai Halevy, IAA)

Dessins trouvés à l'intérieur d'une mikvé datant de la période du Second Temple découverte à Jérusalem, découverte annoncée par l'Autorité des Antiquités d'Israël le 5 août 2015 (Crédit : Shai Halevy, IAA)

Dessins trouvés à l’intérieur d’une mikvé datant de la période du Second Temple découverte à Jérusalem, découverte annoncée par l’Autorité des Antiquités d’Israël le 5 août 2015 (Crédit : Shai Halevy, IAA)

Royee Greenwald examine les inscriptions trouvées dans la mikvé datant de la période du Second Temple, à Jérusalem le 4 août 2015 (Crédit : Shai Halevy, IAA)

Royee Greenwald examine les inscriptions trouvées dans la mikvé datant de la période du Second Temple, à Jérusalem le 4 août 2015 (Crédit : Shai Halevy, IAA)