Une grande partie d’un camp d’été du mouvement juif réformé a été anéanti par les incendies qui ont balayé le nord de la Californie.

Le camp Newman de l’Union pour un judaïsme réformé, situé à une heure de voiture au nord de San Francisco, a été « largement détruit » par les incendies des comtés de Sonoma et Napa, a indiqué le camp sur Facebook. L’équipe du camp n’a pas encore pu se rendre sur place.

Le camp n’est pas actif en ce moment, et tous ceux qui vivent sur place, avec ses rouleaux de Torah, ont été secourus avant que le feu n’arrive sur le campement.

Au moins dix personnes sont mortes jusqu’à présent dans ces incendies, qui fait rage dans la zone depuis lundi. Au moins 15 incendies ont été recensés dans huit comtés, 20 000 personnes ont été évacuées et 1 500 bâtiments détruits.

« Comme vous avez certainement été nombreux à l’apprendre, depuis 22h00 hier soir, des incendies ont lieu dans les comtés de Sonoma et Napa, a écrit le camp sur Facebook. C’est avec stupeur et tristesse que nous informons que la majorité des bâtiments de notre bien-aimé camp Newman ont été détruits. »

Le camp s’est installé sur son emplacement actuel en 1997, et a inauguré l’année dernière un bâtiment qui a coûté quatre millions de dollars selon les Jewish News of Northern California. Il accueille 1 400 enfants.

Le camp a indiqué sur sa page Facebook aux habitants de la région qui ont besoin d’eau ou d’électricité de se rendre à la synagogue réformée voisine, la congrégation Shomrei Torah.

« Ce qui est le plus important, c’est de savoir que toute notre équipe est saine et sauve, a écrit le camp. Nous sommes très reconnaissants envers les premiers secours et les pompiers qui ont tenté de sauver les bâtiments de notre camp. Nous gardons ces personnes héroïques, qui ont travaillé dur, dans nos pensées et nos prières pendant qu’elles poursuivent leur travail de protection des personnes et des environs de notre camp Newman, pour qui nous continuons de prier. »