Un candidat à la Knesset sur la liste HaBayit HaYehudi s’est décrit comme un « homophobe fier » lors d’un débat, dimanche, dans un lycée à Givatayim.

« Chez soi, tout un chacun peut être anormal et les gens peuvent former l’unité familiale qu’ils souhaitent, a-t-il declaré. Mais ils ne peuvent rien exiger de moi, en tant qu’État » a déclaré Bezalel Smotrich aux élèves dans un enregistrement obtenu par la radio de l’armée.

D’aucuns reprochent HaBayit HaYehudi d’être anti-gay, suite à une vidéo dans laquelle on voit les membres du parti exprimer des opinions contre le mariage de même sexe.

Numéro 8 sur la liste du parti nationaliste, Smotrich est susceptible d’entrer au Parlement le 17 mars.

Smotrich a dit aux élèves qui assistait au forum pré-électoral que les homosexuels « se sentent mal à l’aise d’être anormaux, ce n’est pas drôle. Alors, quand ils sortent du placard, ils s’en vantent ».

Et de poursuivre : « Ils n’ont pas le droit, simplement parce qu’ils se sentent mal à l’aise de par leur anormalité, d’exiger de nous tous de redéfinir la norme et de prétendre qu’il n’y a pas de normalité. »

Après qu’un étudiant l’a interrompu et a qualifié ses remarques d’homophobes, Smotrich s’est félicité de la critique et a répondu à l’étudiant en lançant : « Je suis un homophobe fier ».

En 2006, Smotrich a été impliqué dans l’organisation d’une « marche des animaux » anti-gay à Jérusalem en réaction à la Gay Pride annuelle de la ville.

Les militants anti-homosexuels avaient défilé à travers la ville avec des chèvres et des ânes pour mettre en lumière ce qu’ils appelaient le caractère « déviant » des relations homosexuelles.

Smotrich a depuis pris ses distances avec l’activisme anti-gay et a déclaré à Haaretz qu’il avait organisé la parade quand il était « jeune et stupide ».

Le parti HaBayit HaYehudi a récemment essuyé des critiques à propos d’une vidéo de la campagne des primaires dans laquelle des candidats s’étaient prononcés contre le droit au mariage pour les couples de même sexe.

Dans la vidéo, la grande majorité des candidats du parti expliquaient leur opposition en disant qu’une reconnaissance des mariages gays allait à l’encontre des valeurs juives et des principes normatifs.

La vidéo a rapidement suscité de vives critiques de la part de la communauté gay et des hommes politiques de gauche, qui reprochèrent aux membres du parti ce qu’ils appelèrent des « déclarations homophobes », et exigèrent des excuses.

Le chef du parti HaBayit HaYehudi, Naftali Bennett, avait refusé de s’excuser pour la vidéo, et avait déclaré que son parti ne soutiendrait pas de législation sur le mariage de même sexe à la Knesset.

En réponse aux déclarations de Smotrich, la parti HaBayit HaYehudi a accusé les autres partis de tenir des opinions analogues.

« Nous vous encourageons à vous adresser à Yair Lapid et à Tzipi Livni, qui avaient choisi de ne pas assister aux sessions de la Knesset lors du vote sur les droits des LGBT, au lieu de vous en prendre à notre parti jour après jour et d’être surpris par la position d’un parti sioniste-religieux sur cette question », a déclaré un porte-parole à la radio militaire.