Un célèbre chef israélien qui a fermé son populaire restaurant haut de gamme de Tel Aviv sans prévenir en avril et a fui le pays pour la France a été arrêté mercredi à l’aéroport Ben Gurion, à son retour en Israël.

Raphi Cohen, le propriétaire du restaurant Raphael, a été emmené au poste de police et devait être présenté jeudi à la cour des magistrats de Tel Aviv pour que sa détention provisoire soit prolongée.

Après la disparition de Cohen, ses employés avaient demandé à la cour un ordre de fermeture du restaurant, disant que leurs salaires n’avaient plus été versés depuis le mois de février, que le restaurant avait plus de 100 000 shekels de dette, et que les fournisseurs frappaient à la porte, faisant pression sur les salariés pour qu’ils paient les centaines de milliers de shekels dues.

Un liquidateur a conclu que le restaurant devait quelque 500 000 shekels aux employés, et 1,5 million de shekels aux fournisseurs.

Deux entreprises possédées par Cohen devaient elles aussi 600 000 shekels aux hôtels Dan et 1,5 million de shekels aux autorités fiscales.

La police a dit à la cour que Cohen était soupçonné d’avoir menacé des employés de la banque Leumi, et a demandé une évaluation psychiatrique du suspect, a annoncé le site d’information Ynet.

En mai, lors d’un entretien accordé à la Deuxième chaîne depuis la France, Cohen avait démenti s’être enfui, et a dit qu’il s’était rendu à l’étranger « pour toutes sortes de raisons, et y être] resté. »