Une université israélienne a ouvert un centre de médias chinois, le premier de ce genre au Moyen Orient.

Le centre de médias chinois au College of Management-Academic Studies dans la ville de Rishon Lezion fait partie du département d’études médiatiques.

Selon l’université, le centre entretiendra « un dialogue proactif » avec les médias chinois et entreprendra des recherches sur le système des médias de la Chine.

Le centre sera en contact régulier avec les médias chinois, afin de faciliter une meilleure compréhension d’Israël pour les médias chinois. Le centre devrait également organiser des échanges universitaires et journalistiques.

« Les médias chinois ont un grand intérêt pour Israël, et plus particulièrement le contenu non-politique, » selon Alex Pevzner, le directeur et fondateur du centre.

« Les sujets sur Israël, qui se concentrent sur les forces du pays dans des domaines importants pour les Chinois, tels que la sécurité alimentaire, la technologie agricole, la haute technologie, la technologie médicale et l’énergie renouvelable, peuvent aider à nouer les relations économiques et financières entre les deux nations. »

Un quart des journaux mondiaux sont en chinois, selon le centre.

Le centre israélien se joint à un groupe de trois centres de médias chinois ; ceux de l’université de Hong Kong, de l’université de Westminster à Londres, et de l’University of Southern California à Los Angeles.

Le projet est actuellement financé par la Fondation de la famille Glazer et le Mizrahi Family Charitable Trust.