Mercredi 27 août, 51ème jour de conflit entre Israël et le Hamas, et premier jour depuis que la trêve a été convenue entre les parties. Le Hamas a tué deux Israéliens dans une attaque au mortier juste avant que la trêve ait pris effet mardi soir, ce qui porte le nombre de morts israéliens au cours de l’opération « Bordure protectrice » à 70. Israël a frappé des cibles dans la bande de Gaza, y compris plusieurs grands immeubles où il affirme que le Hamas avait des centres de commandement. Le Hamas a proclamé sa victoire dans le conflit ; le cabinet israélien s’est divisé sur les termes de la trêve, mais n’a pas eu à voter sur cela.

Fin du direct

L’Iran salue « la victoire » des Palestiniens qui a mis « à genoux » Israël

L’Iran a salué mercredi la « victoire » des Palestiniens qui « a mis à genoux le régime sioniste », au lendemain de la conclusion d’un cessez-le-feu qui prévoit un allègement du blocus israélien sur la bande de Gaza.

« Le peuple héroïque palestinien a créé une nouvelle épopée avec la victoire de la résistance qui a mis à genoux le régime sioniste », a affirmé le ministère iranien des Affaires étrangères dans un communiqué.

« Cette victoire prépare la libération finale de toutes les terres occupées notamment Qods (Jérusalem, ndlr) des mains des occupants sionistes », a-t-il ajouté, en « félicit(ant) le peuple palestinien et les dirigeants de la résistance », dans une allusion au Hamas et au Jihad islamique.

L’Iran, qui ne reconnaît pas l’existence d’Israël, soutient ces deux mouvements terroristes palestiniens.

Le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif (Crédit : capture d’écran YouTube/CFR)

Le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif (Crédit : capture d’écran YouTube/CFR)

Il a annoncé lundi son intention d' »accélérer l’armement » des Palestiniens en représailles à l’envoi d’un drone d’espionnage israélien abattu, selon Téhéran, dans son espace aérien.

Il prévoit l’allègement partiel du blocus de Gaza imposé depuis 2006 par Israël.

– AFP et TOI Staff

Le Qatar, grand allié du Hamas, se félicite du cessez-le-feu à Gaza

Le Qatar, l’un des principaux alliés du mouvement terroriste palestinien du Hamas, s’est félicité de l’accord de cessez-le-feu dans la bande de Gaza et s’est dit prêt à participer à la reconstruction de l’enclave palestinienne, dévastée par 50 jours de combats.

Dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi, le Qatar a espéré que l’accord aidera à « mettre fin aux souffrances du peuple palestinien et à réaliser ses demandes légitimes ».

En soulignant que cet accord, négocié par des médiateurs égyptiens, a été rendu possible grâce « en premier lieu à la résistance et aux sacrifices » des Palestiniens, le richissime émirat gazier du Golfe a dit être « prêt à contribuer à la reconstruction de la bande de Gaza le plus rapidement possible ».

Le Qatar, où réside le chef en exil du Hamas Khaled Meshaal, est la première monarchie du Golfe à saluer l’accord de cessez-le-feu entre Israël et les Palestiniens, quelques heures après sa conclusion mardi.

– AFP

Ofer Shelah : Yesh Atid doit reconsidérer sa place au sein du gouvernement

Le parti Yesh Atid dirigé par Yair Lapid reviendra sur sa place dans la coalition dirigée par le Premier ministre Benjamin Netanyahu, déclare un membre du parti Ofer Shelah.

S’adressant à Ynet, Shelah dit que la décision du parti sera prise en vue des actions futures de Netanyahu.

« Le parti de Yesh Atid réexaminera son avenir au sein du gouvernement, sur la base des décisions politiques, que le Premier ministre prend », dit Shelah.

« Même ceux qui soutiennent un accord [de paix], comme nous, doivent reconsidérer leur avenir au sein du gouvernement. »

Yair Lapid, center, at a party meeting with MKs Yael German, left, and Ofer Shelach in the Knesset on Monday. (photo credit: Miriam Alster/Flash90)

Yair Lapid, Yael German (g), et Ofer Shelach à la Knesset, lors d’un meeting du parti Yesh Atid. (Crédit Miriam Alster/Flash90)

Les résidents d’Eshkol toujours pas en sécurité, affirme le chef du conseil

Le chef du conseil d’Eshkol, où deux personnes ont été tuées dans une attaque au mortier hier, fustige le gouvernement pour avoir annoncer une trêve ouverte, alors que les habitants du sud d’Israël ne se sentent pas en sécurité.

« Il est très facile de prendre une décision à partir d’un bunker, tout comme le Hamas l’a fait. Il y a un sentiment de loin des yeux, loin du cœur », confie Haim Yellin à la Dixième chaîne.

« Peut-être il y a le feu à Jérusalem, je n’ai aucune idée de ce dont ils parlent, » dit-il, ajoutant : « A Jérusalem, ils se sentent en sécurité, même dans certains quartiers de Gaza, ils se sentent en sécurité, mais nous ne nous sentons certainement pas en sécurité.  »

– Elizabeth Shenn

« Les Israéliens ne croient pas aux trêves du Hamas »

Miri Regev, député Likud dit que les Israéliens n’ont pas foi dans le cessez-le-feu.

« Malheureusement, les citoyens de l’Etat d’Israël ne croient pas dans le cessez-le-feu avec le Hamas, parce que chaque fois qu’il y a une trêve, elle est violée par le Hamas, et nos soldats et nos civils sont blessés, » écrit-elle sur sa page Facebook.

« Si le cessez-le-feu est sérieux, Israël doit exiger de tout accord la démilitarisation de la bande, sur l’obligation de protéger ses citoyens. »

Miri Regev (Crédit : YouTube)

Miri Regev (Crédit : YouTube)

Abu Marzuk : Israël accepte de ne pas cibler les terroristes importants

Un responsable politique du Hamas Moussa Abu Marzuk affirme qu’Israël a accepté de cesser de viser les commandants responsables du Hamas, et leur permettent la libre circulation dans la bande de Gaza, rapporte la radio israélienne.

Nahum Barnea : Un cessez-le-feu « trop ​​petit, trop tard »

Le lauréat du Prix Israël Nahum Barnea écrit dans Yedioth Ahronoth que le cessez-le-feu est « trop petit, trop tard. »

« Pas toutes les fins sont une fin heureuse », écrit-il.

« La crainte c’est qu’au lieu d’ouvrir la voie à ce que la menace de Gaza soit levée, nous ouvrons la voie pour le prochain tour, du Liban ou de Gaza. Mais c’est ce que notre gouvernement a produit pour nous, et nous devons vivre avec ».

Barnea, qui a perdu un fils dans un attentat à la bombe dans un bus perpétré par le Hamas en 1996, dit qu’Israël a découvert quelques vérités désagréables pendant les combats.

Un, Israël ne pouvait pas vaincre une petite organisation terroriste, isolée.

Deux, même des conflits limités exigent un prix que les Israéliens sont réticents à payer.

Trois, l’armée a couru les combats, pas le gouvernement.

2 policiers blessés dans des émeutes à Jérusalem cette nuit

Les émeutes dans les quartiers arabes de Jérusalem laissent deux policiers légèrement blessés, rapporte la radio israélienne.

À Silwan, A-Tur, Jebel Mukaber, et Hizma, des jeunes ont lancé des pierres et tiré des feux d’artifice sur les forces de sécurité. L’un des jeunes a été arrêté.

De l’argent pour le sport dans le sud

14 millions de shekels de procédures nationales de loterie seront utilisés pour financer de nouveaux complexes sportifs dans les communautés situées à sept kilomètres de la frontière de Gaza, rapporte la radio israélienne.

Le ministère des Transports a ordonné à ce que toutes les cartes de bus Rav-Kav pour les étudiants universitaires du semestre du printemps fonctionnent pendant un mois supplémentaire, car un certain nombre d’examens ont été repoussés à cause des combats à Gaza.

L’homme blessé dans une attaque au mortier toujours dans un état grave

L’homme qui a été grièvement blessé par des éclats d’obus dans une attaque au mortier dans la région d’Eshkol hier est toujours dans un état grave.

Selon un rapport publié par Israël News National, l’homme est traité à l’unité de soins intensifs du centre médical de Soroka situé à Beer Sheva dans un coma médicalement provoqué.

Trois autres sont légèrement blessés.

Le gouvernement va consacrer 650 M de NIS pour renforcer le sud d’Israël

Le gouvernement israélien va consacrer plus d’un demi milliard de shekels au renforcement de la périphérie de Gaza, annonce le ministère de la construction et du logement.

Dans un communiqué, le ministère affirme que, en attendant l’approbation du Premier ministre Benjamin Netanyahu, il prévoit d’allouer environ 650 millions de NIS vers la construction à Sderot et d’autres villes et kibboutzim du sud d’Israël.

La construction comprendra la rénovation et l’agrandissement des structures existantes, ainsi que des centres d’intégration de l’alyah et des institutions publiques dans la région.

Le plan a également été présenté aux maires et présidents de conseils dans le sud, afin de s’assurer qu’il réponde aux besoins de leurs communautés.

« Les habitants de la périphérie de Gaza sont les grands héros de la dernière guerre. Nous nous sommes engagés à améliorer leur sécurité, mais non moins important, leur situation économique. J’ai remis au Premier ministre une proposition qui a été rédigée par une équipe expérimentée. Nous leur devons ce Dôme de fer économique », explique le ministre du Logement et de la Construction, Uri Ariel.

Le ministre du Logement et de la Construction Uri Ariel (Crédit Abir Sultan Flash 90)

Le ministre du Logement et de la Construction Uri Ariel (Crédit Abir Sultan Flash 90)

En cherchant le cessez-le-feu, Israël a retenu une leçon du Liban

La campagne du Liban, la première d’Israël contre une entité non étatique, est un prisme qui permet d’examiner le conflit de Gaza à l’aune de cet horrible été de l’année 2014.

En juin 1982, après que l’ambassadeur d’Israël au Royaume-Uni, Shlomo Argov, ait été abattu dans le centre de Londres, le gouvernement israélien, malade de l’empire terroriste que l’OLP avait établi au Liban, a décidé de donner à l’organisation un coup mortel. Le 6 Juin 1982, à 11 heures du matin, Israël a lancé l’opération Paix en Galilée. Avec quatre divisions envoyées au nord par le Liban. Mais dans les jours suivants, le reste du plan présumé d’Israël s’est effondré.

La guerre de Gaza, qui a atteint hier un terme provisoire, après 50 jours, est tout ce que le Liban n’a pas été : plutôt que d’une impulsion puissante à corps perdu dans la bande de Gaza, payé avec les vies de centaines de soldats, Netanyahu et Tsahal semblent préférer des tentatives provisoires dans la poursuite d’objectifs réalisables – l’éradication de la menace des tunnels, par exemple.

Plutôt que de chercher un changement radical dans le statu quo, Israël cherche simplement à revenir à celui-ci. Et plutôt que de poursuivre un plan visant à aider un gouvernement qui pourrait être un allié, Israël avec Netanyahu se méfie du président de l’AP Mahmoud Abbas et de sa capacité à rester à flot – à la fois en Cisjordanie et d’autant plus dans la bande de Gaza – au milieu des vagues djihadistes qui viennent s’écraser tout autour de la région.

Mitch Ginsburg

Un négociateur israélien affirme que le Hamas est « très faible »

Le Hamas a émergé de la guerre de 50 jours avec Israël très affaibli, confie un haut fonctionnaire de la Défense Amos Gilad, qui faisait partie de la délégation d’Israël envoyée au Caire pour négocier un cessez-le-feu.

S’adressant à la radio militaire, Gilad dit que l’organisation terroriste de Gaza a reçu un rude coup.

« Ils sont extrêmement faibles et ils le savent », a-t-il dit. « Il n’est pas nécessaire d’être impressionné par les coups de feu de célébration et des déclarations faites par des gens qui sont encore plus extrêmes que les extrémistes. Dans l’ensemble, tout le monde y compris ce qui s’est passé. Les efforts de réhabilitation sont énormes. Ils ont apporté le désastre sur eux-mêmes ».

Pendant ce temps, le porte-parole de Tsahal Moti Almoz dit à la radio militaire que si le Hamas était victorieux comme il le prétend être, il n’aurait pas « supplié » pour une trêve en acceptant les conditions d’Israël.

« Si le Hamas a accepté ou a demandé une trêve, même après trois ou quatre jours… ces efficaces attaques de mortier, nous devons nous demander, pourquoi être d’accord pour demander une trêve ? Je veux dire, est-ce vraiment la trêve dont le Hamas avait l’intention ? » demande Almoz ironiquement, ce qui suggère que l’organisation terroriste a été conduite à accepter les termes de la trêve en raison de sa position de faiblesse.

Un Palestinien tué par des tirs de célébration au Liban

Un Palestinien a été tué accidentellement hier soir par des tirs de célébration dans un camp de réfugiés au Liban après l’annonce d’une trêve ouverte entre Israël et la bande de Gaza, rapporte le Daily Star, citant des sources de sécurité libanaises.

Omar Mohammad, 32 ans, a été tué par une balle perdue dans le camp d’Ain al-Hilweh, l’un des plus grands camps de réfugiés palestiniens au Liban, après l’annonce de la trêve. Sa famille tire alors en l’air, en représailles à sa mort.

Les forces de sécurité locales dans le camp sud du Liban vont intervenir pour prévenir une escalade.

Une des victimes de l’attaque au mortier sera enterré ce soir

Shahar Melamed, tué dans une attaque au mortier sur la région d’Eshkol hier, sera inhumé dans son kibboutz Nirim, à 18 heures ce soir.

Les funérailles de l’autre victime de l’attaque, Ze’ev Etzion, auront lieu demain.

Au moins deux mortiers tirés de Syrie sur le Golan

Deux obus de mortiers de terre tirés depuis la Syrie atterrissent dans le plateau du Golan, ce matin, alors que les rebelles et les forces loyales au président Bashar al-Assad bataille pour le contrôle du seul point de passage syrien en Israël.

Le journaliste Guy Varon de la Deuxième chaîne dit qu’il y a au moins trois coups sûrs.

L’armée israélienne a dit qu’il n’a pas déterminé si les mortiers ont été tirés sur Israël intentionnellement ou étaient un débordement de combats entre factions rivales du côté syrien de la frontière.

Les mortiers ont causé des dommages à une voiture, selon Ynet.

Plus tôt dans la matinée, les agriculteurs israéliens dans le territoire du nord ont été ordonnés de rester loin de leurs terres près de la frontière alors que de violents combats font rage pour le point de passage près de la ville de Quneitra.

– Spencer Ho

L’Allemagne fait un don à un centre de traumatologie de la terreur

Le ministère des Affaires étrangères allemand fait un don de 50 000 euro (230 000 NIS) au centre de traumatologie israélien pour les victimes d’attentats terroristes, NATAL.

Lors d’une visite au centre plus tôt aujourd’hui, le vice-ambassadeur de l’Allemagne à Israël, Benoît Heller, a donné au directeur général Orly Gal un chèque pour aider à financer les activités du centre, notamment sur le traitement des enfants et des adolescents qui vivent dans la périphérie de Gaza et souffrent de traumatismes à la suite de tirs de roquettes.

L’Allemagne a également fait don à NATAL dans le passé, et la chancelière allemande Angela Merkel a rencontré Gal plus tôt cette année.

Un officier de Tsahal modérément blessé par des mortiers tirés de Syrie

Un officier de Tsahal est légèrement blessé par des tirs de mortier sur le plateau du Golan, rapporte le porte-parole de Tsahal Peter Lerner, sans fournir aucune autre information.

Il reste à savoir si les mortiers – sont des tirs sporadiques, des tirs de combats du côté syrien entre forces syriennes, ou une tentative délibérée de cibler Israël.

15 habitants de Gaza vont être jugés pour espionnage

Alors que Gaza célèbre la fin d’une guerre de 50 jours contre Israël, le Hamas annonce sur le site de sa branche armée, les Brigades al-Qassam, qu’il va juger 15 personnes sur des accusations d’espionnage contre Israël.

Leurs activités d’espionnage présumées ont été découvertes par le Hamas par le biais de leurs conversations téléphoniques avec les agents du Shin Bet, l’agence israélienne de sécurité intérieure.

Le Hamas prévient que toute autre personne qui se livre à une telle activité sera pris, exhortant tous les espions à se rendre avec la promesse de peines plus légères.

Si les 15 espions présumés sont reconnus coupables, ils sont fortement susceptibles d’être exécutés.

Un site permet une « visite virtuelle » de la destruction de Gaza

Un nouveau site mis en place par le photo-journaliste du Telegraph Lewis Whyld permet aux utilisateurs de faire des « visites virtuelles » de la destruction dans la bande de Gaza.

Sur son compte Twitter, Whyld affirme que le projet, intitulé la carte de la guerre à Gaza, est un adieu à un « étonnant Gaza », ce qui prouve que les frappes aériennes de l’armée israélienne sur l’enclave côtière ne sont pas des « frappes de précision. »

La carte, qui est hébergée sur le site de Kolor visite virtuelle, montre 15 endroits différents dans la bande de Gaza – du nord au sud, de Beit Lahiya à Rafah.

Une fois que l’utilisateur clique sur un endroit particulier, il peut afficher une image en haute résolution de la destruction dans ce domaine – et l’explorer en zoomant et en déplaçant le curseur dans des directions différentes.

En plus des structures détruites et des maisons en ruines, la tournée offre également des aperçus dans les funérailles de Gazaouis tués pendant la guerre de 50 jours et le traitement des blessés dans les hôpitaux.

Whyld met en ligne également plusieurs images de Chajaya, le site où de violents affrontements entre les troupes israéliennes et les combattants armés palestiniens ont eu lieu.

Les rebelles syriens prennent le passage menant au Golan israélien

La branche syrienne d’Al-Qaïda et des groupes rebelles ont pris mercredi à l’armée syrienne le passage de Qouneitra, reliant la partie syrienne du Golan et celle occupée par Israël, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

« Le Front Al-Nosra et d’autres groupes rebelles ont pris le passage de Qouneitra et les combats avec l’armée syrienne continuent de faire rage dans les environs », selon le directeur de l’OSDH Rami Abdel Rahmane, qui fait état de 20 soldats et de quatre rebelles tués.

– AFP

Un enfant en bas âge blessé par des pierres en Cisjordanie

Un enfant en bas âge est légèrement blessé par des pierres lancées sur une voiture israélienne en Cisjordanie.

L’armée israélienne a dit au Times of Israel que des dizaines d’émeutiers palestiniens masqués lançaient « des pierres et des meubles lourds » à proximité de la jonction avec Yitzhar plus tôt aujourd’hui, et des pierres ont visé la voiture dans laquelle l’enfant était monté.

Il a été traité par les ambulanciers sur les lieux, puis évacué vers un hôpital pour un traitement ultérieur.

Des dommages ont aussi été causés à la voiture.

L’armée israélienne a dit que la cause de l’émeute n’est pas claire.

Tsahal cible 2 sites en Syrie, confirme les tirs ; un soldat israélien blessé

Après des tirs de mortiers éventuellement sporadiques tirés depuis la Syrie et qui ont frappé le plateau du Golan, l’armée israélienne frappe deux positions de l’armée syrienne au-delà de la frontière.

Les ripostes sont confirmées.

Javad Awad appelle le monde à aider Gaza

Le ministre de la Santé de l’Autorité palestinienne appelle la communauté internationale à aider à soulager la crise humanitaire croissante dans la bande de Gaza.

Javad Awad dit que beaucoup de Gazaouis déplacés souffrent de diverses affections et maladies en raison d’un manque d’accès à l’eau potable, rapporte la radio israélienne.

Le ministre Javad Awad s’était fait chassé de Gaza par le peuple le 15 juillet dernier.

Diskin : Le gouvernement doit divulguer les détails de la trêve

Le gouvernement israélien doit divulguer les détails de la trêve, qu’il a conclu hier avec la bande de Gaza, a déclaré l’ancien chef du Shin Bet, Yuval Diskin.

Yuval Diskin, ancien chef du Shin Beth (Crédit : Miriam Alster/ Flash90)

Yuval Diskin, ancien chef du Shin Bet (Crédit : Miriam Alster/ Flash90)

Dans un post sur sa page Facebook officielle, Diskin affirme qu’avec, « 70 Israéliens et plus de 2 100 Palestiniens tués, plus de 50 jours de combats, sans que le cabinet de sécurité discute de l’accord et ne l’approuve, la population israélienne a le droit de recevoir une explication sur les détails de l’accord. »

Il ajoute « qu’il est du devoir de l’échelon politique de fournir » une telle explication.

Arrivée du premier convoi humanitaire du PAM via l’Egypte

Pour la première fois depuis 2007, un convoi d’aide humanitaire du PAM (Programme alimentaire mondial) a réussi à traverser la frontière égyptienne pour entrer dans la bande de Gaza, avec suffisamment de nourriture pour 150 000 personnes pendant cinq jours.

Selon un communiqué de cette agence des Nations unies publié à Genève, le convoi, composé de 18 camions, a mis sept heures pour effectuer le trajet Alexandrie, en Egypte jusqu’à Gaza.

Le convoi transporte 15 600 colis alimentaires.

Un deuxième convoi est attendu à Gaza dans les prochains jours.

selon le PAM, c’est la première fois depuis le début du blocus de Gaza en 2006, que le PAM a utilisé le point de passage de Rafah, à la frontière égyptienne.

« Il est très important que nous ayons accès à la bande de Gaza par différentes routes, y compris le point de passage de Rafah afin d’assurer un flux constant d’aide alimentaire pour la population, très touchée par les récentes violences », a déclaré Mohamed Diab, directeur du PAM pour la région Moyen-Orient, Afrique du Nord, Asie centrale et Europe de l’Est.

Depuis le début des violences en juillet dernier, le PAM a fourni des rations alimentaires quotidiennes à environ 350 000 personnes à Gaza. En outre, le PAM a distribué des bons alimentaires à plus de 120 000 personnes.

Afin de poursuivre son programme d’assistance alimentaire à la Palestine, le PAM a besoin d’environ 70 millions de dollars, pour assurer sa mission pendant trois mois.

– AFP

Des rebelles syriens annoncent la « libération » de Qouneitra

Des groupes d’opposition syriens font une percée dans les hauteurs du Golan contre les forces loyales au président Bashar al-Assad annoncent la « libération » de la frontière de Qouneitra avec Israël.

Dans un document téléchargé sur Twitter, les groupes annoncent qu’ils ont « libéré » la ville de Qouneitra et qu’ils ont maintenant pris le contrôle de la traversée.

Ils annoncent également qu’après une série de batailles, ils ont capturé le barrage d’Al-Rawadi, également situé près de la frontière.

Le document, signé par le Front Sud du Conseil militaire de Qouneitra, nomme également les groupes impliqués dans les combats.

Les groupes, qui comprennent Jabhat al-Nusra – qui est lié à Al-Qaïda – et le Front rebelle syrien, disent avoir uni leurs forces, au moins temporairement, pour la conquête du passage frontalier.

– Suha Halifa a contribué à ce rapport

Liberman dénonce la trêve avec le Hamas

Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman exprime son opposition à la trêve avec le Hamas, affirmant qu’Israël ne doit pas conclure d’accords avec « des meurtriers méprisables. »

Il appelle le gouvernement israélien à « libérer le Moyen-Orient et les Palestiniens de la menace du Hamas, » et dit « que personne ne le fera pour nous. »

Avigdor Liberman (Crédit : Flash 90)

Avigdor Liberman (Crédit : Flash 90)

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, Liberman écrit :

« Tant que le Hamas contrôle la bande de Gaza, nous ne pouvons pas garantir la sécurité des citoyens d’Israël et nous ne pouvons pas parvenir à un arrangement politique. Le Hamas n’est pas un partenaire pour aucune sorte d’affaire, ni pour un [accord] diplomatique ni pour (accord] de sécurité. Nous ne pouvons pas faire confiance à des meurtriers méprisables. Par conséquent, nous nous opposons à la trêve, en vertu de laquelle le Hamas sera en mesure de continuer et de devenir plus fort et de mener une autre campagne contre Israël à sa convenance. »

« Tant que le régime du Hamas n’est pas renversé – les menaces de roquettes et des tunnels demeurent. »

Liberman dit que le Hamas ne doit pas bénéficier de la trêve, et lance un appel à Israël pour lutter contre l’organisation terroriste « sans compromis ».

Un policier égyptien tué par des passeurs à la frontière avec Israël

Un garde-frontière égyptien a été tué mercredi dans des échanges de tirs avec des passeurs qui faisaient traverser la frontière avec Israël à des migrants africains clandestins, selon des responsables de la sécurité.

La région désertique s’étendant de l’est du Soudan à travers l’Egypte jusqu’à la péninsule du Sinaï est un des axes principaux du trafic organisé par des bandes pour le passage de réfugiés africains en Israël.

Le policier tué était affecté à la surveillance de la frontière entre l’Egypte et l’Etat hébreu dans le centre de la péninsule du Sinaï, ont indiqué les responsables sans autres précisions.

Actuellement, la clôture électronique construite par Israël le long des 230 km de frontière avec l’Egypte a réduit pratiquement à néant le nombre d’entrées illégales à partir de la péninsule du Sinaï.

Des milliers d’Erythréens fuient chaque année en direction d’Israël, tandis que d’autres cherchent à gagner l’Europe en traversant la Méditerranée.

– AFP

Pas de piste pour la recherche de l’étudiant juif américain

Alors que la police et les équipes de recherche de bénévoles continuent de ratisser la forêt de Jérusalem pour retrouver la trace de Aaron Sofer, un étudiant américain de 23 ans qui a disparu vendredi, le chef de ZAKA Haim Weingarten dit qu’un certain nombre de scénarios possibles sont à l’étude, y compris la thèse de l’enlèvement.

« Nous vérifions s’il aurait pu quitté l’une des voies, si une voiture l’a percuté et pris la fuite », a dit le site ultra-orthodoxe Kikar HaShabbat.

« La police et le Shin Bet cherchent à savoir s’il a été enlevé. Il n’avait pas de téléphone portable et il n’y a aucun indice. Même s’il a été enlevé, il est possible que nous aurions retrouvé des lunettes ou des vêtements, mais même cela, n’a pas pu être trouvé », dit-il.

Même si un motif nationaliste n’a pas été écarté, la police a aucune preuve que Sofer a été victime d’une attaque terroriste.

Le site ultra-orthodoxe indique que les recherches sont maintenant principalement concentrées près de Ein Kerem.

Meshaal : la trêve équivaut à « une défaite »

Malgré les célébrations publiques et les déclarations de victoire dans la bande de Gaza, le chef du Hamas Khaled Meshaal, dit que « l’accord conclu équivaut à une défaite, » rapporte la Deuxième chaîne.

Ehud Yaari de la chaîne de télévision affirme que les célébrations de la victoire dans la bande de Gaza n’ont pas été particulièrement grandes.

La Deuxième chaîne cite un haut responsable israélien qui insiste : « Le Hamas sent une défaite : vous devez entendre ce qu’ils se disent entre eux. »

Le fonctionnaire défend la décision de Netanyahu de ne pas présenter l’accord de trêve au vote du cabinet avant de l’approuver, soulignant que le cabinet avait voté en faveur de la proposition égyptienne dans le passé.

Netanyahu, Yaalon et Gantz vont s’adresser à la population

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Moshe Yaalon, et le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz organisent une conférence de presse à 20 heures sur le cessez-le-feu.

Le soldat de Tsahal blessé va subir une intervention chirurgicale

L’officier de Tsahal modérément blessé plus tôt par un tir de mortier en provenance de Syrie est stable et subira une intervention chirurgicale aujourd’hui, selon une déclaration du centre de soins Rambam Health Care.

L’officier, âgé de 28 ans, est un médecin militaire.

Le Premier ministre de l’AP se joint au contrôle aux passages frontaliers

Dans le cadre de l’accord de trêve, Rami Hamdallah, Premier ministre de l’Autorité palestinienne, se joindra à l’envoyé de l’ONU Robert Serry et Yoav Mordechai major général d’Israël, afin de superviser tous les transferts de matériaux dans la bande de Gaza, rapporte la Deuxième chaîne.

Les trois constitueront un comité qui traite de toutes les expéditions entrant dans l’enclave côtière. Avant la campagne, Mordechai et Serry ont supervisé les transferts.

Rami Hamdallah (Crédit : CC BY Bundesministerium für Europa, Integration und Äusseres/Flickr)

Rami Hamdallah (Crédit : CC BY Bundesministerium für Europa, Integration und Äusseres/Flickr)

Le rapport télévisé indique que les représentants devront détailler les quantités exactes de matériaux nécessaires à la construction, à veiller à ce que le ciment et les autres matériaux de construction ne soient pas utilisés pour construire des tunnels transfrontaliers sur le territoire israélien.

Si l’accord est violé et que le ciment n’est pas utilisé pour son but spécifique, la transaction sera annulée et les matériaux ne seront plus autorisés dans l’enclave.

En outre, Israël coordonne tous les transferts d’argent dans la bande de Gaza passant par le président de l’AP Mahmoud Abbas.

Pendant ce temps, le passage d’Erez aurait été ouvert selon les termes de la trêve entrée en vigueur – rapporte I24 sur son fil Twitter.

La victime du tir du mortier enterré au kibbutz Nirim

Shahar Melamed est inhumé dans sa ville natale du kibbutz Nirim, rapporte la radio israélienne.

Melamed a été tué dans une attaque au mortier hier, peu avant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu.

Il laisse derrière lui une femme et trois enfants.

Netanyahu visite la base de la force aérienne, salue les pilotes

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, en compagnie du ministre de la Défense Moshe Yaalon et du chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz, visite la base aérienne Hatsor dans le sud d’Israël.

« L’armée de l’air a très bien mené ses missions. Vous avez exploité d’une manière qui inspire étonnement; c’était extraordinaire », dit Netanyahu.

« Vous avez atteint le sommet des réalisations des forces aériennes du monde et il y a eu de nouveaux sans précédent ici. Il y avait une percée très importante ici, mais la chose la plus importante est que nous avons les outils nécessaires pour défendre le pays pour attaquer l’ennemi. Vous avez la gratitude de la nation. »

Haniyeh : Victoire « ouvrant la voie à Jérusalem »

Le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, sort de son bunker fortifié et donne son premier discours public depuis la campagne de Gaza qui a commencé le 8 juillet.

La Deuxième chaîne indique que le taux de participation au discours était relativement faible.

Dans son discours (un peu incompréhensible), l’ancien Premier ministre Ismail Haniyeh dit que l’opération a commencé avec des roquettes visant Haïfa et s’est terminée par une roquette ciblant Haïfa.

« Gaza est victorieuse, et ouvre la voie à Jérusalem, » dit-il, rapporte la Deuxième chaîne.

Des milliers exhortent les États-Unis à « tenir Israël pour responsable »

Une pétition de la campagne américaine pour mettre fin à « l’occupation » recueille plus de 23 000 signatures au cours des derniers jours.

Le texte intégral de la pétition :

Monsieur le Président Obama,

Le gouvernement et l’armée d’Israël doivent être tenus pour responsables de leurs crimes et des massacres des Palestiniens dans la récente guerre dans la bande de Gaza.

Merci pour le gel de la livraison de missiles Hellfire à Israël et pour surveiller les transferts d’armes à venir. Ce sont les premières étapes importantes, mais il faut beaucoup plus.

Les Etats-Unis doivent mettre fin à l’aide militaire et à tous les transferts d’armes à Israël, en conformité avec le Arms Export Control Act et la loi sur l’aide étrangère, et mettre fin à son soutien diplomatique des droits de l’Homme contre les abus d’Israël des Palestiniens à l’ONU.

Les États-Unis ne doivent pas entraver le travail du Conseil des droits de l’Homme pour enquêter sur les violations du droit international lors de la récente attaque d’Israël sur la bande de Gaza, et les dirigeants doivent être poursuivis et subir un procès devant la Cour pénale internationale pour les crimes de guerre commis.

Les Etats-Unis doivent aussi travailler pour mettre fin au blocus illégal de la bande de Gaza, l’occupation militaire de Gaza et de la Cisjordanie qui dure depuis 47 ans, y compris à Jérusalem-Est, pour la mise en œuvre du droit des réfugiés palestiniens au retour, et l’égalité pour les Palestiniens citoyens israéliens.

Le négociateur israélien au Caire dit que le Hamas n’aura pas son port

Un officiel de la Défense Amos Gilad, qui faisait partie de la délégation du Caire d’Israël, dit sur la Deuxième chaîne que les négociations sur quelques-uns des plus grands problèmes du Hamas vont commencer ce mois-ci, mais ajoute qu’ils sont susceptibles de « traîner » et que l’organisation terroriste ne recevra pas son port.

Il dit que, au cours des futures négociations, Israël procédera à la mise en place du contingent de port sur ​​le désarmement, que le Hamas rejettera probablement.

Dans les différentes séries de pourparlers de cessez-le-feu en Egypte, Gilad dit que l’équipe israélienne conformément aux instructions du gouvernement israélien s’est assuré pour que le Hamas ne voit aucun gain significatif de son offensive.

Tous les entretiens ont été menés en arabe, dit-il. En fin de compte, un plein cessez-le-feu a été atteint et le Hamas a été dissuadé, dit-il.

Nous voulons aider les Palestiniens, souligne Gilad, décrivant la volonté d’Israël d’assouplir les restrictions de passage et de laisser davantage d’aide humanitaire passée dans la bande de Gaza.

Gilad dit que le monde arabe – sauf pour le Qatar – ne soutient pas le Hamas, et n’a pas organisé de rassemblement pour mener le Hamas à la victoire dans la bande de Gaza.

« Le Hamas n’a même pas atteint un seul de ses objectifs », dit-il.

Un mortier explose dans le plateau du Golan ; un homme légèrement blessé

Un homme est légèrement blessé après un tir de mortier tiré sur le plateau du Golan.

Plus tôt, un officier de Tsahal a été blessé après que six mortiers tirés depuis la Syrie sont tombés dans le nord d’Israël.

Bombe découverte à Ramat Gan

Les sapeurs ont désamorcé une bombe trouvée dans le centre-ville de Ramat Gan, indique le site Walla.

La zone a été fermée à la circulation, et les circonstances de l’incident – que ce soit criminel ou nationaliste motivé – restent peu claires.

Bennett promet de « régler ses comptes » avec Abbas

Naftali Bennett, le ministre de l’Economie a déclaré que le président de l’AP Mahmoud Abbas est responsable, en partie, pour l’opération Bordure protectrice et les victimes israéliennes.

« Le Hamas a été élu démocratiquement par les Palestiniens », écrit-il dans un message Facebook.

« Abou Mazen [Abbas], le président de l’AP, se trouve avec le Hamas dans le gouvernement d’union nationale, finance les salaires des meurtriers, et porte la responsabilité de ce que nous avons vécu ici. Avec lui, aussi, nous allons régler la note ».

Naftali Bennett lors de la "Conférence pour la paix" organisée par le quotidien Haaretz à Tel Aviv, mardi 8 juillet 2014 (Crédit : Flash90)

Naftali Bennett lors de la « Conférence pour la paix » organisée par le quotidien Haaretz à Tel Aviv, mardi 8 juillet 2014 (Crédit : Flash90)

Bennett soutient que la possibilité d’établir un Etat palestinien sur les frontières de 1967 s’est « dissipée dans les tunnels, » et « s’est envolée avec les roquettes. »

« Un Etat palestinien, s’il était établi, détruirait l’économie d’Israël, fermerait de l’aéroport Ben Gurion, » et mettrait les résidents du centre d’Israël dans la même position compromise que celle auxquels les résidents du sud sont confrontés, soutient-il.

« Dans le monde d’EI et du Hamas, du Hezbollah et de l’OLP, il n’existe aucune alternative à la force, et pas de pardon pour les retraits et échapper du territoire, et tous ceux qui soutiennent encore un Etat palestinien devrait dire : ‘j’ai vu, je me suis trompé, je me suis trompé' », écrit-il.

Un des négociateurs du Hamas a eu les 2 jambes cassées

Un haut responsable du Hamas, qui a également servi en tant que négociateur au Caire pour le compte de l’organisation terroriste, a eu les deux jambes cassées dans ce qui est probablement un conflit de faction interne liée à la trêve, rapporte la Deuxième chaîne.

Les détails de l’incident ne sont pas clairs.

L’analyste Ehud Yaari de la Deuxième chaîne dit que, malgré les remarques confiantes de Haniyeh, l’opération de Bordure protectrice a fait reculer l’infrastructure militaire du Hamas à 5 à 10 ans en arrière.

Alerte à la bombe levée à Ramat Gan

Walla rapporte que la menace à la bombe à Ramat Gan a été levée, et que les routes sont de nouveau ouvertes.

Les combats devraient s’intensifier à Qouneitra

L’analyste Ehud Yaari de la Deuxième chaîne dit que les affrontements syriens à Qouneitra, près de la frontière israélienne, entre les rebelles syriens et les forces d’Assad devraient s’intensifier dans les prochains jours, avec les deux côtés apportant des renforts pour défendre leurs positions.

L’UE appelle Israël et les Palestiniens à négocier un accord « complet et durable »

L’Union européenne a salué mercredi l’accord de cessez-le-feu entre Israël et les Palestiniens à Gaza, appelant les deux parties à négocier maintenant un « accord complet et durable ».

« Il faut maintenant s’occuper de façon urgente de la situation humanitaire à Gaza, et nous appelons toutes les parties à respecter le cessez-le-feu », a indiqué dans un communiqué le service diplomatique de l’UE.

« Nous appelons les Israéliens et les Palestiniens à saisir cette opportunité pour négocier un accord complet et durable. Revenir à la situation d’avant le conflit n’est pas une option », a-t-il ajouté.

Selon l’UE, un tel accord devrait « répondre aux causes profondes du conflit et apporter un changement fondamental à la situation à Gaza ».

Elle demande la « fin du bouclage de Gaza » pour « améliorer les conditions socio-économiques », « l’exercice effectif de l’administration de la bande de Gaza » par « le gouvernement palestinien de consensus national, sous la direction du président (Mahmoud) Abbas », et « l’arrêt de toutes les menaces contre Israël » par le mouvement islamiste Hamas et des autres groupes.

« On ne peut aboutir à une paix durable que par la reprise du processus de paix, menant à une solution à deux Etats », a réaffirmé l’UE.

– AFP

Yaalon : Ignorer les appels de victoire du Hamas

Yaalon dit aux Israéliens de ne pas se laisser influencer par les cris de victoire des dirigeants du Hamas.

« Ils savent aussi, qu’on leur a porté un sérieux coup », dit-il.

« Nous avons mis le Hamas retour par année. »

Le ministre de la Défense Moshe Yaalon, comme Netanyahu, salue les résidents du Sud pour leur courage lors de l’opération.

« C’est une réalité difficile », et leurs questions et leurs craintes sont « justifiées », dit-il.

Il dit le Hamas a subi un sérieux coup. « Nous avons fait reculer le Hamas de plusieurs années, » dit-il.

Yaalon : Nous ferons revenir les restes des dépouilles des soldats à Israël

Yaalon dit qu’Israël a obtenu le soutien international au cours de la campagne, et affirme que les forces de sécurité « tireront les leçons de l’opération. »

Il dit que nous « ne nous leurrons pas, » et nous savons qu’une reprise des hostilités est possible.

Le ministre de la Défense s’engage à restituer les dépouilles des soldats Hadar Goldin et Oron Shaul à Israël pour l’enterrement.

« Nous ferons tout pour ramener les corps des soldats, » dit-il.

Yaalon défend Gantz

Le ministre de la Défense défend le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz, qui se trouve sur le plateau, dit que la critique contre lui lors de l’opération était « hors de propos. »

Netanyahu salue l’unité nationale lors de l’opération Bordure protectrice

Dans son premier discours après le cessez-le-feu, le Premier ministre Benjamin Netanyahu affirme que le cessez-le feu est une « grande réussite militaire et politique. »

Le Premier ministre dit des soldats « qu’ils sont tous chers pour moi », et fait l’éloge de l’unité nationale.

Netanyahu dit : « Nous ne tolérerons pas le tir de roquettes sur n’importe quelle partie d’Israël. »

Il évoque la résilience des résidents du Sud, les innombrables bénévoles, les soldats. « La nation entière est profondément reconnaissante,» dit-il des soldats.

Netanyahu dit qu’Israël a fait ancrer avec succès dans l’esprit de la communauté internationale, la mesure de son radicalisme islamiste, et les a convaincus « que le Hamas, EI, et Al-Qaïda font tous partie de la même famille. »

Israël les a également convaincus « que l’objectif à long terme est le désarmement » dans la bande de Gaza, dit-il.

Netanyahu souligne que le Hamas a été durement touché, et souligne que les tunnels ont été détruits, quelque 1 000 hommes armés ont été tués, et de nombreuses cibles et roquettes ont été détruites.

Nous avons retiré les troupes pour empêcher le Hamas de blesser ou d’enlever nos soldats, dit-il.

Il ajoute que le Hamas est blessé politiquement, ainsi que militairement.

Le Premier ministre détaille les exigences du Hamas – aéroport, port, libération de prisonniers, les salaires – et répète « qu’il n’a pas obtenu une seule de ses exigences. »

Gantz dit que la campagne était « très complexe »

Le chef d’état-major de Tsahal Benny Gantz dit que la campagne était « très complexe ».

Durant les dernières semaines, l’air, le sol, et les forces navales ont collaboré, et mis en exercice des soldats de Tsahal « qui ont été bâtis au fil des années. »

« Nous avons touché très fortement les capacités du Hamas, » dit-il.

Il dit que les habitants de Gaza ont été pris « en otage » par le Hamas.

Difficile de savoir si le calme va durer, concède Netanyahu

Netanyahu affirme qu’il « ne peut pas dire avec certitude que le calme durable a été atteint, mais le but de frapper le noyau dur du Hamas a été atteint. »

Gantz aux résidents du Sud : Nous sommes avec vous en tout temps

Gantz mentionne les soldats tombés au combat, des civils, et Daniel Tragerman, décrivant la perte « d’un prix douloureux, avec lequel nous sommes familiers. »

Comme Yaalon, Gantz dit qu’Israël va tout faire pour amener les dépouilles de Hadar Goldin et Oron Shaul à la maison.

Gantz s’adresse directement aux habitants de la périphérie de Gaza, qui sont « dans ce domaine très sensibles. »

« Vous savez que nous sommes avec vous en tout temps, vous êtes au plus près de la lutte », dit-il.

« Nous sentons la grande difficulté de relever le défi de la campagne. »

Il exprime son appréciation pour les résidents du Sud, et promet de tout faire pour se battre pour leur sécurité dans l’avenir.

Il dit que l’armée est forte, mais c’est aussi une armée qui apprend de ses erreurs et examine ses actions.

Netanyahu : Abbas doit choisir de quel côté il est

Netanyahu affirme que la communauté internationale a remarqué que le monde arabe n’a pas clamé pour sauvegarder le Hamas.

« C’est un changement, que nous n’avons pas eu dans le passé », dit-il, affirmant que les Etats ennemis autrefois sont maintenant des partenaires dans la lutte contre les islamistes radicaux au Moyen-Orient.

Netanyahu dit que la coopération régionale pour détruire l’EI ouvrirait la voie à « de nouvelles opportunités. »

Abbas « doit choisir de quel côté il est, » et nous espérons qu’il continuera à rechercher la paix avec Israël, dit Netanyahu.

Nous cherchons toujours des partenaires pour la paix pour résoudre le conflit, dit-il.

« Nous serions heureux si les forces d’Abbas entraient à Gaza,» dit-il.

Netanyahu : Washington n’a pas détruit Al-Qaïda – pour se défendre de la décision

Netanyahu dit que vaincre complètement les organisations terroristes est difficile pour les États démocratiques – les Etats-Unis n’ont pas supprimé Al-Qaïda, dit-il, par exemple.

Le Premier ministre a dit que renverser le Hamas est un objectif qui sera atteint, sous supervision internationale. Il précise que l’objectif était de frapper le Hamas dur, pas de réoccuper l’enclave côtière.

Netanyahu dit que si le Hamas reprend les tirs, Israël ripostera 70 fois plus. Il souligne à nouveau que le Hamas a convenu d’un cessez-le-feu à long terme sans obtenir une seule de ses exigences.

Le cabinet de sécurité a autorisé Netanyahu et Yaalon à accepter la trêve sans passer au vote

Concernant les rumeurs au sujet du grand mécontentement de beaucoup au sein du cabinet de sécurité, Netanyahu affirme que la trêve actuelle a été acceptée sans consultation avec ses ministres.

Netanyahu a dit que le cabinet a soutenu la proposition égyptienne depuis le début.

Plus tard, le cabinet a décidé de permettre au Premier ministre et au ministre de la Défense d’accepter le cessez-le-feu d’eux-mêmes, sans un vote du cabinet, dit-il.

Arrivée de plus de 200 tonnes d’aides via l’Egypte

Plus de 200 tonnes d’aides humanitaires envoyées par l’Arabie Saoudite, le Sultanat d’Oman et la Turquie sont entrées mercredi dans la bande de Gaza par le point de passage égyptien de Rafah, a affirmé un responsable à la frontière.

Israéliens et Palestiniens observent depuis mardi soir un cessez-le-feu conclu sous l’égide de l’Egypte et mettant fin à 50 jours d’une offensive israélienne dans l’enclave palestinienne, contrôlée par le mouvement islamiste du Hamas.

Un premier convoi humanitaire envoyé par le roi Abdallah d’Arabie Saoudite et transportant 150 tonnes de médicaments et équipements médicaux est entré à Gaza, selon le responsable.

Un second convoi, acheminant 45 tonnes de médicaments et matériel médical envoyé par l’organisation caritative du Sultanat d’Oman, est également arrivé à Gaza, selon la même source, qui a ajouté que de son côté la Turquie avait envoyé une aide humanitaire.

– AFP

Hamas : Il y a plus de tunnels à Gaza

Le porte-parole du Hamas Mouchir al-Masri rejette les déclarations du Premier ministre Benjamin Netanyahu qu’Israël a frappé un gros coup à l’organisation terroriste, rapporte la radio israélienne.

Le fonctionnaire dit que le Hamas a tiré des roquettes jusqu’à la fin, et qu’il y a d’autres tunnels transfrontaliers dans la bande de Gaza qui ont été détectés par Israël.

Israël ferme le Golan alors que des rebelles syriens s’emparent du passage de Qouneitra

Israël ferme la zone autour de Qouneitra sur le plateau du Golan après qu’un agent a été blessé par des balles perdues des rebelles syriens qui ont pris le contrôle du passage.

« De ce que nous savons, les forces rebelles ont envahi les forces du régime syrien sur le côté syrien du passage de Qouneitra, certains de ceux dont le Front Al-Nusra, qui a finalement laissé le passage entre les mains des forces de l’opposition », confie le lieutenant-colonel Peter Lerner à AFP.

Il dit qu’il y a eu des « combats intenses » sur le côté syrien de la ligne de cessez-le-feu.

– AFP et TOI Staff