Deux personnes ont été mordues mardi par un chacal dans le nord de la Vallée du Jourdain, quelques jours après la capture d’un chacal enragé dans le nord d’Israël.

Des recherches ont été menées autour du kibboutz Nir David pour localiser l’animal, qui pourrait avoir la rage, a indiqué le site d’information Walla.

Aucune information n’a été donnée sur les victimes, qui ont reçu les soins appropriés.

Jeudi, un chacal enragé a été attrapé près de la rivière Harod, près de la ville d’Afula, dans le nord du pays, et diagnostiqué avec la maladie, a indiqué le site d’information local Emek News.

Dimanche, la chaîne publique israélienne Kan a signalé qu’un autre chacal se comportait étrangement dans les étables du kibboutz Hamadiya, au nord de la ville de Beit Shean.

Le ministère de la Santé recommande à tous les Israéliens, et à leurs animaux, qui ont été en contact avec un animal sauvage de se rendre au bureau local du ministère pour vérifier si un traitement préventif est nécessaire.

Le ministère conseille à tous ceux qui ont été mordus par un animal sauvage de laver la morsure avec l’eau et du savon, de la désinfecter et de se rendre directement au bureau du ministère de la Santé, ou à l’hôpital si celui-ci est fermé.

Emek News a cité le Dr Shai Rodrig, vétérinaire du nord d’Israël, qui a demandé aux propriétaires d’animaux de vérifier leur vaccination contre la rage et d’assurer qu’ils ne se promènent pas seuls. Il a ajouté que les animaux ne devaient être adoptés qu’auprès d’une source fiable et après observation.