Un chauffeur de taxi arabe a été agressé à Jérusalem lundi par un passager juif qui l’a attaqué avec du gaz poivré.

L’incident a eu lieu sur la rue King George dans le centre-ville de la ville.

Le suspect a pris la fuite, et la police était à sa recherche.

Magen David Adom est intervenue auprès de la victime qui a été amenée vers l’hôpital Shaare Zedek.

La police de Jérusalem est également à la recherche de deux adolescents juifs qui brandissaient des panneaux où l’on pouvait lire « Kahane avait raison » et « les Arabes sont un cancer » sur le mur de l’école bilingue Yad be Yad Max Rayne dans le quartier de la ville Pat. Un garde de la sécurité de l’école judéo-arabe a repéré les garçons et a appelé la police.

Des pyromanes ont attaqué l’école samedi soir, en brûlant des livres et en endommageant une salle de classe.

Pendant ce temps, dans le nord de la Cisjordanie, un homme a été retrouvé inconscient à la jonction d’Alon.

Un témoin a dit qu’il a été percuté par une voiture, qui a pris la fuite.

La police a été à la recherche de l’auteur, et il est encore difficile de savoir si l’incident a été motivé par des raisons nationalistes.

Aussi de nombreuses voitures ont été la cible de jets de pierres par des Arabes près du village d’Itamar. Il n’y aurait pas de blessés.