Le parquet a mis en examen dimanche un homme qui est accusé d’avoir poignardé à mort sa fille adolescente, qui avait révélé qu’elle prévoyait de rejoindre son partenaire musulman et de se convertir à l’islam.

L’inculpation a été portée par la cour du district de Lod contre Sami Kara, 59 ans, pour le meurtre d’Henriette Kara, 18 ans, dont le corps avait été retrouvé le mois dernier dans un appartement de Ramle, dans le centre du pays.

Les documents juridiques révèlent que les parents de Kara, qui seraient une famille arabe chrétienne, s’étaient fortement opposés à sa relation avec son partenaire, qui était en détention au moment de sa mort.

Le nom de son partenaire n’a pas été cité dans les médias israéliens, ni les circonstances de son arrestation.