Un cocktail Molotov a été lancé mercredi sur un bus israélien près de l’implantation juive de Halamish, en Cisjordanie, au nord-ouest de Ramallah, causant de légers dommages au véhicule mais ne faisant aucun blessé.

Les soldats de Tsahal sont en train de passer la zone au peigne fin pour rechercher des personnes ayant perpétré l’attaque, selon un rapport de Radio Israël.

Les fonctionnaires ont noté une forte hausse des violentes attaques contre des Israéliens en Cisjordanie au cours des dernières semaines.

Au moins une attaque a été menée par un Palestinien qui dit être affilié au Hamas.

Vendredi, un adolescent palestinien a été blessé par balle par des soldats de Tsahal près du poste de contrôle de Qalandiya, entre Jérusalem et Ramallah, après qu’il a lancé des pierres sur un véhicule militaire. Il est décédé plus tard après avoir succombé à ses blessures.

Mardi dernier, un Israélien de 25 ans, Moshe Malachi Rosenfeld, est mort des suites de ses blessures causées la veille par une fusillade en Cisjordanie, sur le chemin du retour d’une partie de basket avec ses amis.

Une semaine plus tôt, une soldate israélienne a été légèrement blessée quand elle a été poignardée par une Palestinienne à un poste de contrôle situé entre Jérusalem et la ville cisjordanienne de Bethléem.

Le 26 juin, un Palestinien a été tué par des soldats de Tsahal après qu’il a ouvert le feu sur des troupes israéliennes à un point de contrôle en Cisjordanie.

Aucun soldat n’a été blessé dans l’attaque. Le 22 juin, un Palestinien a poignardé et grièvement blessé un agent de police des frontières israéliennes, près de la porte de Damas, à Jérusalem.

L’agresseur, qui dit être un membre ou un sympathisant du Hamas,, a été arrêté. Le 19 juin, un israélien de 25 ans, Danny Gonen, a été abattu près de l’implantation de Dolev, au nord-ouest de Jérusalem.