Un homme d’affaires juif turc de premier plan et son épouse ont été poignardés à mort vendredi dans leur appartement dans le quartier chic d’Ortaköy à Istanbul.

Le gardien des deux victimes – Jak Karako, 77 ans, et Georgia Karako, 69 ans – serait le principal suspect dans l’affaire des meurtres. La police a lancé une chasse à l’homme pour le retrouver.

Karako avait créé Ören Bayan, l’une des plus célèbres marques de textile en Turquie.

Ses fils avaient plus tard repris l’affaire, mais la marque n’était plus la propriété de la famille.

Le motif des meurtres n’est toujours pas clair.

Une source anonyme en Turquie a déclaré au site Algemeiner qu’il y a tellement de méfiance entre les membres de la communauté juive de Turquie et le gouvernement turc que la vérité sur l’assassinat du couple ne pourra jamais être révélée. « Ce sera une version manipulée de ce qui s’est passé », a déclaré la source.

« Il y a eu plusieurs meurtres de commerçants juifs turcs tout au long de ces dernières années, mais ces incidents étaient soit jamais résolus ou ont été imputés à certains petits conflits locaux que la communauté a toujours observé avec suspicion », a ajouté la source.

La police a été appelée au domicile du couple après que des proches parents ont indiqué qu’ils n’étaient pas joignables, a rapporté le Daily Sabah.

La police a encerclé le bâtiment et a interrogé les habitants, a rapporté le site Hurriyet.