Le député Ahmad Tibi (Liste arabe unie) a accusé lundi le Premier ministre Benjamin Netanyahu d’être un « tyran » et de ne pas être intéressé par le « dialogue », lors de son discours d’ouverture à la session d’hiver de la Knesset.

En réponse à Netanyahu, qui accusait l’opposition et les médias d’être « grincheux », Tibi a déclaré que le Premier ministre tentait « de délégitimer les autorités qui enquêtent sur lui ».

Il faisait référence aux enquêtes criminelles dont le Premier ministre fait actuellement l’objet.

Le discours de Tibi a été interrompu par son rival de toujours, le député Oren Hazan (Likud), qui a été expulsé de la sessions plénière.