Le député fraîchement élu Oren Hazan de Likud a été accusé mercredi d’avoir tenté d’embarrasser une ONG de gauche israélienne en lui fournissant un faux témoignage décrivant des atteintes fictives aux droits de l’homme commises par les soldats de Tsahal dans la bande de Gaza.

Hazan a apparemment agi dans l’espoir que sa fausse déposition serait publiée et qu’elle aurait donc jeté un sérieux doute sur la crédibilité de l’organisation.

Selon Breaking The Silence [Briser le silence], une organisation qui collecte les témoignages d’actuels et anciens soldats de Tsahal sur leur service militaire en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, une procédure routinière de vérification des faits a révélé de nombreuses incohérences dans le témoignage présenté il y a plusieurs mois par un homme se faisant appeler Asaf Hazan, qui prétendait être un réserviste qui a combattu pendant l’opération Bordure protectrice de l’été dernier entre Israël et le Hamas.

Compte tenu de la nature problématique du témoignage, l’ONG a décidé de ne pas le publier.

Une enquête de la Dixième chaîne publiée mardi a révélé que le compte-rendu fabriqué n’avait pas été donné par Asaf Hazan, mais plutôt par Oren Hazan, qui vient d’être été élu à la Knesset à la trentième place sur la liste du Likoud.

Hazan a reconnu plus tard avoir fourni un faux témoignage à Breaking The Silence, mais a prétendu que son soi-disant témoignage avait été publié par l’organisation.

« Après la revelation de l’affaire, le député Hazan continue avec ses mensonges et dit que nous avons publié le témoignage, mais comme par hasard il est incapable de le prouver … c’est parce que nous ne l’avons jamais publié, » affirme Breaking The Silence sur sa page Facebook en hébreu.

« Les nombreuses tentatives faites par des organismes publics et des particuliers visant à nous discréditer ainsi que les soldats de Tsahal qui témoignent devant nous échoueront toujours, en raison du fait que, dans notre système, dans le cadre du travail professionnel de l’organisation, tous les comptes-rendus sont soigneusement et rigoureusement examinés afin de nous assurer de leur fiabilité ».